FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


INFOS
VILLE

INFOS PRATIQUES

TOURISME

ECOCITOYENNETE
ANNUAIRE ASSOCIATIONS



Derniers sujets
» Le Petit Journal de ce jeudi 22 juin.
Sam 24 Juin 2017 - 22:17 par frontignanais

» Ma présentation
Ven 23 Juin 2017 - 11:41 par PaulinePop

» Le Petit Journal du jeudi 15 juin.
Mar 13 Juin 2017 - 18:28 par P.Aime

» Le Petit Journal du jeudi 1er juin
Mar 30 Mai 2017 - 14:02 par P.Aime

» Le N°400 du petit Journal de demain jeudi 25 mai.
Mer 24 Mai 2017 - 13:48 par P.Aime

» Le Petit Journal du jeudi 18 mai
Mer 17 Mai 2017 - 12:16 par P.Aime

» Dans Le petit Journal du jeudi 11 mai
Mer 10 Mai 2017 - 19:01 par P.Aime

» Frontignan dans Le Petit Journal de jeudi 4 mai
Mar 2 Mai 2017 - 22:26 par P.Aime

» Oh le bel accueil des Tamaris!!!!!!
Ven 28 Avr 2017 - 15:16 par P.Aime



LA MAISON POULALION


Sèverin Marius Auguste Poulalion (27 juin 1861 - † 1911 Épinay-sur-Seine), médecin, interne des hôpitaux de Paris. Il a fait construire au 30 boulevard Gambetta à Frontignan une maison de santé - sanatorium, connue aujourd'hui sous le nom de maison Poulalion. En fait cette maison n'a jamais accueilli un seul malade.



Pierre Vilar
est né dans cet immeuble en 1916

Fils d'instituteur, Pierre Vilar poursuivit des études de géographie puis d'histoire. Il fréquenta l’École normale supérieure de la rue d’Ulm puis obtint la chaire d’histoire économique à la Sorbonne. Atteint d'une cécité grandissante avec l'âge, il meurt à l'âge de 97 ans.


Spécialiste de la Catalogne

C'est sur ce sujet que Pierre Vilar effectua sa thèse, ce qui lui permit de rentrer dans le monde professoral universitaire. Sa thèse était ainsi consacrée aux Fondements économiques de la structure nationale de la Catalogne. Il rédigea par ailleurs à la fin de sa vie sa biographie en catalan, où il explique ses méthodes d'investigation en histoire.


Une référence en matière d'histoire des systèmes monétaires

C'est avec L'or et la monnaie dans l'histoire 1540-1920 que Vilar se fait connaître du grand public en même temps qu'il trace un remarquable historique des systèmes monétaires successifs, du monométallisme et bimétallisme jusqu'au développement de la monnaie fiduciaire.


Ses influences


C'est un adepte des méthodes marxistes en même temps qu'il est l'héritier de l'École des Annales (il est vrai école sous influence marxiste également), avec Marc Bloch et Fernand Braudel comme chefs de file. Mais c'est de l'analyse d'Ernest Labrousse que Vilar se rapproche. Ce dernier est connu pour pour ses analyses des crises économiques d'Ancien Régime.