FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Tu apprendras, mon fils, ...

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

26 Re: Tu apprendras, mon fils, ... le Lun 31 Mar 2008 - 19:34

Français


Membre chevronné
Membre chevronné
C'est sur, mais c'est joliment tourné, non?
Au moins, JJ reconnais que ces dires sont stupides..

Voir le profil de l'utilisateur

27 Re: Tu apprendras, mon fils, ... le Lun 31 Mar 2008 - 19:47

marie ange.C


Membre éclairé
Membre éclairé
mon fils est à joliot et l'année où il passait son bac, le lycée a été bloqué.
Il est vrai que c'etait un mouvement de gauche qui empêchait les enfants d'entrer en cours.
je comprends que l'on fasse grève mais il est inacceptable d'empêcher d'entrer dans le lycée ceux qui ne sont pas gréviste.

le résultat de toutes ces grèves dans les lycées, les diplomes perdent de leur valeur car les examinateurs tiennent compte du fait que les cours n'ont pas pu être terminés.

en fin de compte les perdants sont nos enfants

Voir le profil de l'utilisateur

28 Re: Tu apprendras, mon fils, ... le Lun 31 Mar 2008 - 20:03

pitbull

avatar
Nouveau membre
Nouveau membre
le nombre de fugueurs jeunes ayant doublé en cinq ans on peut en déduire (mais cela on le savait déjà) que le nombre de parents qui gonflent leurs mômes a doublé également (au moins).

Voir le profil de l'utilisateur

29 Re: Tu apprendras, mon fils, ... le Lun 31 Mar 2008 - 20:28

Français


Membre chevronné
Membre chevronné
Parce que donner une education c'est "gonfler"?
C'est marrant, mais chez moi, malgré les règles, ils ne fuguent pas, ça fait quelques temps que ça n'est pas arrivé.
Pour vous répondre, Marie-ange, c'est exactement ce qui se passe encore a l'heure actuelle, encore un blocus des profs prévu demain et voté cet apres-midi....

Voir le profil de l'utilisateur

30 Re: Tu apprendras, mon fils, ... le Lun 31 Mar 2008 - 23:18

Arteddu

avatar
Membre éclairé
Membre éclairé
Question
Un jour c'est au parents qu'ils vont botter le cul mais ce jour là leurs enfants diront "Tu vois , qu'est-ce que je te disait..." .
Personne n'est à l'abri des violences à venir et vous savez quoi de plus beaux qu'un peu d'école buissonière de temps en temps.
Merci pour ces quelques grèves qui m'auront permis de ne pas vous ressembler

Voir le profil de l'utilisateur

31 Re: Tu apprendras, mon fils, ... le Mar 1 Avr 2008 - 0:05

Français


Membre chevronné
Membre chevronné
L'école buissoniere est une chose, la fugue en est une autre. Faire "péter" de temps en temps est arrivé a tout le monde, le tout est de ne pas se faire attraper. Ce qui me gene, c'est que les profs, sois-disant garants de l'institution et de l'apprentissage de la connaissance de nos enfants, se mettent en greve sans arret. Pour moi, trop de" greve tue la greve, le résultat en est là:
Ils ne respectent pas notre jeunesse, donc notre jeunesse ne les respecte pas et c'est normal. Tant pis pour ceux qui se prennent des coups, c'est, a la limite, leur faute ou celle de leurs collegues.

Voir le profil de l'utilisateur

32 Re: Tu apprendras, mon fils, ... le Mar 1 Avr 2008 - 1:54

jj

avatar
Membre expérimenté
Membre expérimenté
Il y a des gens qui ont fait grève, qui ont manifesté, protesté, et ce depuis longtemps, et ce souvent à leur risque, qui m'ont permis d'aller à l'école, dans de bonnes conditions, même si elles sont relatives à des volontés politiques de promouvoir ou de déstabiliser; qui m'ont permis de toucher un salaire décent, même relatif à des volontés politiques de promouvoir ou de déstabiliser; des gens du public qui ont permis à d'autres du privé de bénéficier de résultats et d'avancées pour lesquelles ils ne pouvaient pas se mobiliser, ou difficilement, même si ces avancées pour tous étaient relatives à des volontés politiques de promouvoir ou de déstabiliser; qui m'ont permis, mis en invalidité, de toucher un minimum, même si celui-ci est relatif à des volontés poiltiques de promouvoir ou de déstabiliser, comme la dernière manifestation des handicapés le montre. Et j'en passe, c'est toute l'histoire du mouvement ouvrier et populaire; OU EN SERIEZ-VOUS si il n'y avait pas eu toute cette histoire? VOUS qui en héritez largement! Vous dites que les profs (en insistant bien lourdement, ceux du public) sont TOUJOURS en grève. C'est FAUX. Vous ne faites que colporter des ragots de bistrot mal embouché, des lieux communs éculés dont on se demande que cela puisse encore exister. Vous exigez des "arguments" alors que le propre de telles conneries est de court-circuiter toute parole, de décribiliser d'avance toute parole, vous ne parlez pas, vous éructez des borgborimes sans consistance, vous vomisez vos insanités de comptoir comme des vérités premières que sont vos insultes à l'esprit humain. Vous êtes un lumpen dont la caractéristique est d'être le domestique zélé, serviteur volontaire d'un système qui de toute façon ne vous tient pas plus haut que la merde pour laquelle vous le torchez.

Voir le profil de l'utilisateur

33 Re: Tu apprendras, mon fils, ... le Mar 1 Avr 2008 - 9:10

Boucaru


Membre éclairé
Membre éclairé
jj couchez vous plus tôt, car là c'est vous qui vous torchez avec la charte du forum Evil or Very Mad .
C'est malheureux, mais dès que votre sensibilité est touchée vous vous emportez et vous vous en prenez directement aux personnes.
Si le gouvernement cherche des économies, c'est que la maison est surendettée. Si c'était mon foyer qui serait dans cette situation je ferais la même chose. Hors tout le monde connaît la situation économique de la France, mais personne n'accepte de serrer la ceinture, c'est toujours les autres qui doivent le faire. Alors quelle réponse donner ? ben la grêve voyons, c'est la solution, pourquoi aller chercher plus loin hein ?
Lorsque Renault ne vent plus ses bagnoles, le PDG rassemble tout le personnel et leur dit: Bon les gars ça va plus, les stocks sont à bloc, les ventes stagnent, mettez vous en grêve !!!
Pendant ce temps que la production est arrêtée, Renault économise les salaires, les stocks progressivement diminuent, les ouvriers tirent la faim, les syndicats vont voir le PDG pour leur demander si c'est OK, le PDG leur donne le feu vert, et le travail peut reprendre.
Voilà, j'ai rien inventé, c'est notre très regretté Coluche qui s'en était aperçu il y a quelques années Smile .

Voir le profil de l'utilisateur

34 Re: Tu apprendras, mon fils, ... le Mar 1 Avr 2008 - 12:11

Français


Membre chevronné
Membre chevronné
Si c'est tout ce que JJ peut opposer a mon argumentation, c'est peu. Est-ce que quelqu'un aurait un tableau des nombres de jours de greves dans les écoles publiques et ceux dans les écoles privées, que l'on compare? Ou un tableau des réussites aux examens dans le public par rapport au privé, par exemple et pour apporter quelque chose a ce débat?

Vous avancez que les profs ne sont pas TOUJOURS en greve dans le public, mais ce n'est pas le bon jour pour cela, ils le sont encore aujourd'hui meme a Joliot.

Raté sur ce coup là, on dirait.....

Voir le profil de l'utilisateur

35 Re: Tu apprendras, mon fils, ... le Mar 1 Avr 2008 - 13:08

thierrysix

avatar
Membre chevronné
Membre chevronné
Derrière le terme "coco" employé à tout va sur ce forum pour qualifier ses opposants, ne soyons pas dupe, se cache l'insulte du dictateur.

En ce sens, l'idéologie capitaliste (et le libéralisme aujourd'hui) a réussi son pari de faire intégrer cette notion réductrice (communiste=dictateur) de son opposant le plus virulent à une très grande majorité de la population.

Cela permet aujourd'hui de clore toutes formes d'argumentation et de discussion en désignant l'adversaire (gréviste, lycéen, étudiant, etc... ) de l'idéologie dominante comme dictateur (coco), sur ce forum et presque partout ailleurs.

Plus de contre pouvoir qui ne trouve une légitimité, car il est nécessairement un sale coco qui veut imposer une dictature. La discussion est close. There is no altenative.

Plus de contestation, c'est le pouvoir absolu assuré.

Le pouvoir absolu...

Pour ceux qui veulent en savoir plus, je ne peux que vous inviter à lire ce "RESUME" des plus grands courants communistes et éviter l'amalgame entre stalinisme, marxisme, communisme etc...

Pour ceux qui s'imagine encore que le capitalisme n'est pas contestable ( au moins dans sa forme libérale ), je ne peux que vous inviter à lire Le capitalisme est il moral ? du philosophe André Comte-Sponville

Et n'essayez pas de me coller une étiquette car j'interviens sur ce sujet, ça m'énerve tout autant que quand je parle de nazisme, d'écologisme, de végétarisme, de libertinisme, de programmation neuro luinguistique ou je ne sais quoi d'autre.

Quand a la désicion de JJ de quitter ce forum, je la comprends tout à fait pour avoir eu la même réaction chez Patrick / Français où les échanges on finit par se limiter à des congratulations mutuelles et réciproques aprés avoir évincé toutes formes de réflexions en qualifiant systématiquement toutes critiques du système dominant de "coco".

Voir le profil de l'utilisateur

36 Re: Tu apprendras, mon fils, ... le Mar 1 Avr 2008 - 13:30

Français


Membre chevronné
Membre chevronné
Euh, Thierry, ça fait longtemps que j'ai abandonné le terme "coco" ou meme "comunisme" car j'ai compris que là n'était pas forcemment le probleme....

Voir le profil de l'utilisateur

Geo-stragédie


Membre actif
Membre actif
N



Dernière édition par Geo-stragédie le Sam 5 Avr 2008 - 23:51, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

38 Séance de rattrapage le Mer 2 Avr 2008 - 11:20

Geo-stragédie


Membre actif
Membre actif
Voici le témoignage d'enseignants présents ce samedi matin, Micheline Desponds et Stéphanie Jourdain:
----Ce matin, vers 7h30, quelques élèves ont démarré un
blocus du lycée. Le nombre d'élèves massés chemin de la Renardière a
augmenté jusqu'à 8h30. Ce blocus laissait, plus ou moins, passer les
professeurs et les élèves souhaitant aller en cours. Des policiers de
la ville de Gagny étaient présents. Vers 8h45, des professeurs ont pu
discuter avec les élèves, leur proposant la tenue d'une AG lundi.
Vers 9h15, une deuxième brigade est arrivée (brigade départementale
de sécurité). Ces policiers étaient casqués, armés (flash-ball et gaz
lacrymogène). Ils ont directement chargé, en remontant le chemin de la
Renardière afin de dissoudre le blocus ce qui a entraîné un mouvement
de panique des élèves refluant vers le lycée. Il y a eu plusieurs
allers et retours, plusieurs charges consécutives. De nombreux élèves
ont été aspergés de gaz, un professeur a été molesté, des élèves ont
reçu des flash-ball. Les pompiers ont dû intervenir. Un élève a été
arrêté.
Tout ce ceci en dépit de la présence du proviseur et de quelques
professeurs qui se sont interposés pour calmer la situation; ce qui
était difficile compte-tenu de la violence des propos tenus par les
membres de la brigade.

Vers 10h00, des professeurs ont réussi à convaincre les élèves de
tous rentrer dans le lycée, tandis que la brigade se retirait. Une AG
s'est tenue, sur les marches de l'escalier, à la suite de laquelle les
élèves sont rentrés chez eux. Tous les présents ont été
particulièrement choqués par la violence de cette répression
injustifiée.
Les professeurs se sont réunis, en présence de quelques parents et
élèves. Il a été décidé que les professeurs soient présents et se
réunissent au lycée lundi dès 7h30. Des parents seront présents aussi.
M. le maire (et un adjoint) ainsi que l'inspecteur d'académie sont
arrivés au lycée. La réunion s'est poursuivie en leur présence. A
l'issue de cette réunion M. le proviseur et M. le proviseur adjoint se
rendaient au commissariat pour récupérer notre élève."
source



Dernière édition par Geo-stragédie le Sam 5 Avr 2008 - 23:50, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

39 Re: Tu apprendras, mon fils, ... le Mer 2 Avr 2008 - 13:07

Français


Membre chevronné
Membre chevronné
Ils n'avaient rien a faire dehors et a s'opposer a la libre circulation des personnes. La loi a été respectée, c'est tout. Je vous rappelle qu'il est interdit de s'opposer physiquement au passage ou a la circulation d'une personne, ceci est un délit.

Voir le profil de l'utilisateur

40 Re: Tu apprendras, mon fils, ... le Mer 2 Avr 2008 - 13:48

Boucaru


Membre éclairé
Membre éclairé
L'état doit faire des économies vu l'endettement de la france. La plupart des régions sont à gauche, et maintenant 60% des villes aussi. Donc il ne reste plus qu'à refiler le corp enseignant aux régions et comme ça la gauche mettra en place un prof pour cinq élève si elle veut, plus 50 pions dans les cours de récréation, plus la police municipale pour encadrer l'ensemble. Ben oui, si les pions fouttent trop d'heures de colle, les jeunes vont leur foutre sur le moure, donc la municipale se chargera de calmer tout ça Laughing .

Voir le profil de l'utilisateur

41 Re: Tu apprendras, mon fils, ... le Mer 2 Avr 2008 - 13:58

Geo-stragédie


Membre actif
Membre actif
C



Dernière édition par Geo-stragédie le Sam 5 Avr 2008 - 23:50, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

42 Re: Tu apprendras, mon fils, ... le Mer 2 Avr 2008 - 15:00

Boucaru


Membre éclairé
Membre éclairé
Ce Qu'il Fallait Démontrer.


Sauf que vous oubliez que les français qui sont déjà exacerbés de payer des impos, vont en payer beaucoup plus dans ce système, donc cela ne peut qu'exploser socialement, et hop, de nouveau un raz de marée à droite Very Happy Laughing Laughing .

Voir le profil de l'utilisateur

43 Re: Tu apprendras, mon fils, ... le Ven 4 Avr 2008 - 21:42

Arteddu

avatar
Membre éclairé
Membre éclairé
[quote] quodèque

Voir le profil de l'utilisateur

44 Re: Tu apprendras, mon fils, ... le Ven 4 Avr 2008 - 21:51

Arteddu

avatar
Membre éclairé
Membre éclairé
Tu apprendras, mon fils que ce Monde ne tourne pas rond.
Tu apprendras, mon fils que l'école est ta maison
Tu apprendras, mon fils que ton prof est ton patron
Tu apprendras, mon fils que la porte , il est question
Tu apprendras, mon fils à dire oui même au vieux con
Tu apprendras, mon fils à soumettre tes réponses
Tu apprendras, mon fils que tu es le roi des cons
Dans ce système qui en fabrique plus que raison.
J'aurais tant voulu que tu ne me ressemble pas!
J'aurais tant voulu que tu ne m'écoutes pas !
J'aurais tant voulu te dire de faire tes choix
Te respecter quoi !
Mais cette socièté en a voulu autrement
Le regard des voisins était bien plus important
Aujourd'hui tu es grand et qu'a tu à me dire ?

"Juste que vous êtes dépassés par le temps"
Bonsoir Papa,
Bonsoir Maman

"Bonne nuit mon petit et révises bien ta leçon"""""""
afro

Voir le profil de l'utilisateur

45 Re: Tu apprendras, mon fils, ... le Ven 4 Avr 2008 - 22:24

Français


Membre chevronné
Membre chevronné
Douze Conseils de la police de Seattle, U.S.A.

La direction de la police de Seattle (Washington) vient de publier les Douze règles à appliquer pour faire de son enfant un « bon » délinquant :

1° Dès l’enfance donnez-lui tout ce qu’il désire. Il grandira ainsi en pensant que le monde lui doit tout.

2° S’il dit des grossièretés, riez, il se croira très malin.

3° Ne lui donnez aucune formation morale. Quand il aura 18 ans « il choisira lui-même »

4° Ne lui dites jamais : c’est mal ! Il pourrait faire un complexe de culpabilité. Et plus tard, lorsqu’il sera arrêté pour vol de voitures, il sera persuadé que c’est la société qui le persécute.

5° Ramassez ce qu’il laisse traîner. Ainsi, il sera sûr que ce sont toujours les autres qui sont responsables.

6° Laissez-lui tout lire. Stérilisez sa vaisselle, mais laissez son esprit se nourrir d’ordures.

7° Disputez-vous toujours devant lui. Quand votre ménage craquera, il ne sera pas choqué.

8° Donnez-lui tout l’argent qu’il réclame. Qu’il n’ait pas à le gagner. Il ferait beau voir qu’il ait les mêmes difficultés que vous.

9° Que tous ses désirs soient satisfaits : nourriture, boisson, confort, sinon, il sera « frustré ».

10° Prenez toujours son parti. Les professeurs, la police lui en veulent à ce pauvre petit !

11° Quand il sera un vaurien, proclamez vite que vous n’avez jamais rien pu en faire.

12° Préparez-vous une vie de douleur. Vous l’aurez !

Voir le profil de l'utilisateur

46 Re: Tu apprendras, mon fils, ... le Ven 4 Avr 2008 - 23:57

marie ange.C


Membre éclairé
Membre éclairé
Les américains le disent, les français l'appliquent sans vouloir l'admettre.

Résultat, les enfants qui souhaitent travailler attendent que les autres les laissent entrer au lycée.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum