FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


INFOS
VILLE

INFOS PRATIQUES

TOURISME

ECOCITOYENNETE
ANNUAIRE ASSOCIATIONS



Derniers sujets
» Le 62è Musc'art à Côté Mer
Mer 13 Déc 2017 - 13:28 par P.Aime

» Jardinage: étude du sol, avec Robert Morez et le CPIE
Lun 11 Déc 2017 - 22:52 par P.Aime

» JOURNEE MONDIALE DU DIABETE
Dim 19 Nov 2017 - 22:18 par frontignanais

» Journée Mondiale du Diabète à Sète
Mer 15 Nov 2017 - 19:37 par P.Aime

» JOURNEE MONDIALE DU DIABETE
Lun 13 Nov 2017 - 20:39 par frontignanais

» Journée Mondiale du Diabète aux Halles de Sète ce mardi 14
Lun 13 Nov 2017 - 14:46 par P.Aime

» Musc'art 61 sur Médiaterranée
Jeu 9 Nov 2017 - 14:53 par P.Aime

» A la salle Izzo, une exposition en or.
Sam 21 Oct 2017 - 10:54 par P.Aime

»  60è Musc'art: pour la Guadeloupe et une Dame aux yeux verts
Jeu 12 Oct 2017 - 17:28 par P.Aime


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Vos témoignages sur mai 68

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Vos témoignages sur mai 68 le Lun 26 Mai 2008 - 14:15

thierrysix

avatar
Membre chevronné
Membre chevronné
Vos témoignages sur mai 68

Bonjour à tous !

J'avais beaucoup apprécié vos témoignages sur le forum sur mai 68. Pour moi qui n'ai pas connu cette période, j'avais trouvé cela trés instructif.

Si comme moi vous en voulez encore (et n'hésitez pas à donner encore vos sentiments sur cette période de l'histoire !), l'émission La bas si j'y suis de Daniel Mermet à récolté également par le biais du répondeur le témoignage des auditeurs. Il doit y avoir 2 ou 3 émissions. je n'ai écouté que la première.

Ecoutez l'émission : Témoignages sur mai 68

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Vos témoignages sur mai 68 le Lun 26 Mai 2008 - 14:33

ginette


Membre éclairé
Membre éclairé
MAI 68, une année ou j'étais jeune maman de 4 petis. les jumelles avaient 3 ans Marie 6 ans et Dier 9 ans Nous habitions Marseille et naturellement nous avions rien,,,, comme dans toute la France ...
mon mari qui est d'origine italienne a toujours eu l'habitude de faire des provisions (nous avions pas de congélateur) des pates, dfes haricots et le pain qui était dure.

voici une recette de cuisine de mon mari : vous faites bouillir de l'eau vous faites cuire les haricots,,,, ensuite vous cassez des spaguettis dans les haricots vous ajoutez un peu d'huile et vous trempez le pain dure dans la soupe.

Un vrai délice voici le souvenir de mes 4 enfants de MAI 68 et maintenant lorsque les fins de mois sont un peu difficiles pas de problème on mange
chez Ginette du
"castaniate

pates haricots et pain " BON APPETIT

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Vos témoignages sur mai 68 le Mar 27 Mai 2008 - 11:55

celine laurens


Membre expérimenté
Membre expérimenté
je peux rien dire, j'etais même pas née! lol!

Voir le profil de l'utilisateur

4 Mai 1968 le Mar 27 Mai 2008 - 19:18

frountil claude


Membre chevronné
Membre chevronné
J'ai vécu, suivi de trés prés les évènements de Mai 1968. La grande majorité de la classe ouvrière faisait grève; la vie économique du pays ,pendant 15 jours a été stoppée.

A Frontignan, pour la première fois en 50 ans, les manifestations sociales se produisaient; 1500 à 2000 personnes participaient alors que la population représentait 12000 habitants. En tant qu'artisan , je soutenais , je participais.

Croyez-moi , les bourgeois, les arstocrates, les patrons ont eu "la trouille".Il s'en est fallu de peu pour que la société bascule ;De Gaule et son gouvernement hésitaient; le Président a quitté 18 heures Paris pour Strasbourg se concerter avec le général < Massu>.

Malheureusement la gauche vivait quelques antagonismes et n'est pas parvenue à se battre à l'unisson jusqu'au bout.

Le meeting de "Charletty" avec Mendés France, Rocard démontra cette réalité qui perdure contre< vents et marées>. Meeting ,organisé par l'U.N.E.F. soutenu par le S.N.E.S.- la C.F.D.T.-et F.O.; la C.G.T.et le P.C. condamné ce rassemblement.

Tout au plus , la France connut " Grenelle" présidé pae "Georges Pompidou" premier Ministre concertation qui permit de sérieuses avancées sociales notammment pour les femmes et le revalorisation du S.M.I.G. Et depuis, les acquis sociaux sont attaqués et se réduisent progressivement.

La France de cette époque ne connaissait pas de cris économique et le pouvoir d'achat était loin de peser sur les consommateurs comme aujourd'hui. D'où ce manque de combattivité, de conscience politique incompréhensible actuels.

L'avenir se présente morose, puisse les citoyens, les exploités devenir responsables er créer un sursaut salutaire.

frountil claude

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Vos témoignages sur mai 68 le Mar 27 Mai 2008 - 20:32

thierrysix

avatar
Membre chevronné
Membre chevronné
Est ce que quelqu'un peut nous dire comment se passait le quotidien (approvisionnement, transport etc) si la france était bloquée par les grèves ?

Comment s'organiser la population, de quoi parlait on ?

Beaucoup disent comme Claude, que la société était prete à basculer mais vers quoi ? C'etait quoi et d'ou venaient ces idées ?

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Vos témoignages sur mai 68 le Mer 28 Mai 2008 - 9:16

Dradra

avatar
Membre éclairé
Membre éclairé
J'étais pas née Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lebecause.com

7 mai 68 le Mer 28 Mai 2008 - 9:36

frountil claude


Membre chevronné
Membre chevronné
Au point de vue alimentaire, les principaux magasins étaient correctement approvisionnés, par contre les stations d'essence n'étaient pas livrées. A Frontignan , seuls les syndicats à la Bourse du Travail délivraient des bons d'essence avec priorité pour les médecins et les ambulanciers.

La société, effectivement était prête à basculer mais du fait que l'opposition parlementaire en l'occurence la gauche se divisait sur les moyens et la reconstructuration; il régnait une certaine utopie voire anarchie.Je le répète si toute la gauche s'était montrée consciente de cet évènement , un projet aurait vu le jour et ainsi facilité le basculement avec des bases solides.

frountil claude

Voir le profil de l'utilisateur

8 Mai 68 le Lun 30 Juin 2008 - 10:23

campestre


Membre éclairé
Membre éclairé
Ecco per la pasta fagioli, ceci dit en mai 1968 j'habitais rue saint Sébastien à Paris pas trés loin de la Bastille,comme je le disais sur le blog du Midilibre, j'étais jeune marié avec un bébé loin de la famille et bien entendu dans la "merde",j'ai vécu tous cela mais je me suis vite arrêté d'écrire sur le bolg car je me suis fais insulté par la nouvelle jeunesse.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum