FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Cinéma: "2h37", l'heure fatidique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Cinéma: "2h37", l'heure fatidique le Ven 2 Fév 2007 - 22:40

Pierrot34


Membre éclairé
Membre éclairé


Le Cinémistral et ses jeunes médiateurs ont eu l’audace de présenter vendredi soir, ce film d’un jeune réalisateur australien de 23 ans, « 2h37 », un film qui a étonné à sa sortie en novembre dernier.

Drame d’une réelle densité, ton grave et douloureux, le film remonte le temps à partir de la découverte du corps sans vie d’une adolescente dans les toilettes d’un lycée. A travers six lycéens de l’entourage de la jeune fille, le film essaie d’expliquer les raisons de ce suicide brutal.

Ce film a été suivi d’un riche et long débat dans lequel le public de jeunes et de parents a posé des questions pertinentes à Elisabeth Langer-Tarroux, psychologue, invitée par priscilla Schneider, la directrice du cinéma.

Tour à tour ont été soulignés l’absence terrifiante des adultes, la solitude des jeunes, l’éveil des sentiments amoureux et leur complexité, l’âge des idées noires et le vide immense qui l’accompagne parfois et cet état d’exaspération secrètement intériorisé devant un environnement pas du tout en phase avec les aspirations de cette jeune fille qui l’ont poussée à cette extrémité fatale.

Mme Langer a vanté le mérite de ce film qui lève le tabou du suicide chez les jeunes (1000 décès par an, seconde cause de mortalité chez eux) et met en évidence le difficile passage à l’âge adulte qui en mène certains vers des comportements déviants. Finalement tous auront senti qu’amour, écoute, dialogue, sérénité dans la famille sont toujours aussi nécessaires au bon développement d’un jeune en route vers la vie.



Des jeunes dans la salle ont donné leur sentiment sur ce problème.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Cinéma: "2h37", l'heure fatidique le Ven 2 Fév 2007 - 22:57

aline

avatar
Envoyé spécial
Envoyé spécial
Tu conseilles le film ou on ressort en kit ?

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Cinéma: "2h37", l'heure fatidique le Ven 2 Fév 2007 - 23:27

Pierrot34


Membre éclairé
Membre éclairé
Allez, je vais m'engager (ici, c'est possible, non?Laughing ). Franchement, "lever le tabou du suicide chez les jeunes" comme l'a préconisé l'excellente(et troublante de charme:!: ) psy de service, je veux bien. Mais traiter le problème d'une manière aussi...dure et même complaisante parfois, il y a "le Grand Guignol" pour ça. Je ne suis pas certain que les jeunes qui étaient là pour entendre parler de la question aient été convaincus par un film qui concentre tous les problèmes du monde chez les jeunes qui entourent la jeune qui décide d'en finir. D'où, comme a osé le dire Angela (tu connais?Exclamation Aline) le fait que cette jeune, ne trouvant autour d'elle qu'un monde miné par les problèmes, a voulu dans un effort courageux (qu'elle regrette dans le film une fois le geste entrepris) chercher un monde meilleur ailleurs. D'où, je pense, le fait que ce film pourrait faire plus de mal que de bien aux jeunes qui le regardent et ont parfois tendance à prendre pour argent comptant ce qu'on leur dit et montre. Un film plutôt pour adultes donc, ceux qui font le monde actuellement et peuvent même encore....le changer:?:

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Cinéma: "2h37", l'heure fatidique le Sam 3 Fév 2007 - 12:31

aline

avatar
Envoyé spécial
Envoyé spécial
Merci Pierrot (et Angela ! ! ! ) pour ces précisions, je crois que je vais plutôt aller me ballader

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Cinéma: "2h37", l'heure fatidique le Dim 4 Fév 2007 - 12:24

Pierrot34


Membre éclairé
Membre éclairé
aline a écrit:Merci Pierrot (et Angela ! ! ! ) pour ces précisions, je crois que je vais plutôt aller me ballader


la psy qui était là suggérait qu'aller voir ce film ne nuit pas aux jeunes ni à leurs parents
"voir"-disait-elle couperait l'envie de le faire...
les jeunes qui le "font" ont un terrain favorable pour cela:génétique , héréditaire,pathologique?...
le doute persiste , voir , ne pas voir... il faut une certaine dose de courage pour le faire... pour mieux agir...car c'est quand même la deuxième cause de mortalité chez les jeunes en france (après les accidents de la route...)
on laisse couler en douce une telle tragédie ou on l"approche" comme pour le sida , le tabagisme , l'alcool etc...?
le film tire un signal d'alarme et je suis finalement contente d'avoir eu ce courage-là ! le sjeunes savent plus que nous sur ce genre d'agissement...le gothique , le culte dela mort , le crânes de mort sur leurs tee-shirts , ils baignent dans cette culture sombre ...il faut partager avec eux leurs angoisses pour les aider à les surpasser!
ces jeunes victimes méritent bien au moins cela!
mais le doute persiste ... je dois l'avouer

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum