FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


INFOS
VILLE

INFOS PRATIQUES

TOURISME

ECOCITOYENNETE
ANNUAIRE ASSOCIATIONS



Derniers sujets
» Musc'art 67 avec Patrick Jean
Ven 11 Mai 2018 - 10:06 par P.Aime

» La salle Calmette, un poumon salutaire pour le quartier
Lun 30 Avr 2018 - 21:50 par P.Aime

» INVITATION
Ven 13 Avr 2018 - 1:25 par frontignanais

» Un 66è Musc’art de tous les records
Mar 10 Avr 2018 - 18:08 par P.Aime

» Printemps des Energies Renouvelables
Ven 16 Mar 2018 - 16:07 par TEC

» Julien Sanchez, maire FN de Beaucaire, fait forte impression
Ven 23 Fév 2018 - 18:00 par P.Aime

» TAXE ENLEVEMENT ORDURES MENAGERES
Mer 21 Fév 2018 - 0:47 par frontignanais

» REUNION PUBLIQUE
Ven 16 Fév 2018 - 16:04 par P.Aime

» Le quartier des 2 Pins a son nouveau conseil
Ven 16 Fév 2018 - 14:46 par P.Aime


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Alain Marquina:retour au départ de tout.

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Alain Marquina:retour au départ de tout. le Mer 1 Oct 2008 - 12:18

Francoli


Envoyé spécial
Envoyé spécial
Encore 10 jours pour rejoindre tous ceux qui s’extasient devant les photos d’Alain Marquina, à la Maison du Tourisme de Frontignan plage

Des photos, que notre artiste –photographe frontignanais, Alain Marquina a voulu, dans un premier épisode, comme un « retour au départ de tout » en ce qui concerne la vigne.


La terre, les quatre saisons, le cep, le bourgeon, la feuille, le grain, l’insecte et quand même une vendangeuse (il y en aura plus dans la prochaine livraison) sont fixés sur l’objectif d’Alain comme des moments uniques suspendus dans la respiration d’un univers magnifié par une technique ultra- moderne de fixation sur le papier : la « digigraphie », technique élaborée par la reprographie Epson.

La méthode utilise des encres à base de pigments et de minéraux naturels, enrobés de résine et marque la qualité de ces œuvres originales numérotées et signées par l’auteur, pour plus de cent ans !


Le rendu de la nature, figée dans sa beauté macrocosmique est remarquable et déclenche des éloges dithyrambiques et justifiés, dans le livre d’or de l’exposition.



« En toi je tomberai, végétal ambroisie

Grain précieux jeté par l’éternel Semeur

Pour que de notre amour naisse la poésie

Qui jaillira vers Dieu comme une rare fleur »

Charles Baudelaire



C’est le genre de poésie qui accompagne chaque œuvre exposée, ce qui ne gâche rien, bien au contraire.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum