FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


INFOS
VILLE

INFOS PRATIQUES

TOURISME

ECOCITOYENNETE
ANNUAIRE ASSOCIATIONS



Derniers sujets
» Les coquelicots fleurissent à Frontignan
Hier à 14:16 par P.Aime

» Quand l'ALASMIF parle diabète sur le marché
Mar 4 Déc 2018 - 14:24 par frontignanais

» Joli coquelicot nouveau!
Ven 30 Nov 2018 - 13:52 par P.Aime

» JOURNEE MONDIALE DU DIABÈTE 2018
Mer 28 Nov 2018 - 2:24 par frontignanais

» Le sourire pour le diabète à Auchan Sète
Mar 20 Nov 2018 - 19:00 par P.Aime

» Un Musc'art N°73 d'automne
Sam 17 Nov 2018 - 11:34 par P.Aime

» Journée Mondiale du Diabète à Auchan Sète
Lun 12 Nov 2018 - 12:30 par P.Aime

» MERCI LE MIDI LIBRE
Lun 12 Nov 2018 - 1:08 par frontignanais

» REPORT DE LA JOURNÉE DU DIABÈTE
Ven 9 Nov 2018 - 23:01 par P.Aime


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La Pomme (III)

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 La Pomme (III) le Jeu 23 Oct 2008 - 11:50

Francoli


Envoyé spécial
Envoyé spécial
La POMME (III)…….est bonne pour :



Diarrhées infantiles (entérites aiguës) : donner exclusivement 500 à 1500g de pomme râpée par jour, en 5 repas.

Entérocolite et diarrhées, accompagnant les poussées dentaires : faire une cure de pomme râpée par jour, en 5 repas, quantité adaptée à l’âge.

Dysenterie, Dyspepsies, Colites muqueuses et Moco- membraneuses, ulcères gastriques, Fièvres typhoïdes, paratyphoïdes ;gastro- entérites chroniques, infantilisme intestinal :cure de fruit râpé.

Grippe « traînante » ; diète aux pommes crues ; ne prendre comme seule nourriture que 500 à 1000g de pomme râpée par jour pendant 2 ou 3 jours.

Bronchites, Catarrhes bronchitiques, inflammation des poumons, rhumatismes, affections intestinales(colibacillose) : infusion de pommes ; 2 ou 3 pommes coupées en rondelles avec leur peau pour un litre d’eau. Bouillir un quart d’heure.Boire à volonté.On peut y ajouter quelques morceaux de racines de réglisse.

Toux : l’infusion de fleurs de pommier (30g par litre d’eau) est un calmant pour la toux

Maux de gorge : idem.

Toux, enrouements, maux de gorge, phlegmasies pulmonaires, vesicales, renales, fièvres vilieuses et putrides : on peut utiliser la reinette coupée en tranches et bouillie dans l’eau. Boire la décoction.

Refroidissements,enrouements, toux, catarrhe bronchique : suc de pomme.

Rhume et coqueluche : sirop de pommes. Peler et couper en morceaux 4 pommes. Les mettre dans une bassine avec un litre d’eau, une poignée de raisins secs et 15g de pâte de jujube. Faire bouillir une heure, passer, ajouter 150g de sucre et faire cuire de nouveau jusqu’à constance sirupeuse.

Sirop laxatif et pectoral : un sirop de pommes préparé avec des pommes reinettes qu’on râpe et qu’on laisse macérer quelques heures dans leur jus naturel ; exprimer ensuite le jus. Ajouter le même poids de sucre et cuire lentement jusqu’à consistance de sirop. Donner 2 cuillers à soupe par jour avant chaque repas.

Sirop pectoral : faire dissoudre au bain- marie 1,750kg de sucre dans un litre de suc de pomme fraîchement exprimé

Oliguries, rhumatismes, goutte : diurétique et anti- urique : l’infusion de poudre de pelure, 1 cuiller à soupe pour une tasse d’eau bouillante. Infuser 15 mn. 4 à 6 tasses par jour.

Fébrifuge, tonique et astringente : écorce du pommier, 120g par litre d’eau en infusion ou décoction ; l’écorce de racine serait plus active.

Fébrifuge et antirhumatismale : la phloridzine ( qui a été employée comme succédané de la quinine)de l’écorce et l’isophloridzine des feuilles s’administrent comme fébrifuges et anti- rhumatismal, à doses de 50 à 70 ctg. Les homéopathes l’emploient à doses très diluées contre le diabète sucré. (tiens, tiens !)

Constipation chronique : (qui peut conduire à des états….neurasthéniques) :cure de pommes.

Digestion : crue ou cuite, la pomme aide la digestion. S’oppose à la formation d’acide urique, augmente la teneur de l’urine en acides (surtout en acide formique) et donc se recommande contre les rhumatismes, la goutte, les maladies rhumatismales, des reins et du foie.

Artériosclérose : cure de pomme

Eczéma chronique : cure de pomme.

Obésité, pléthore sanguine, congestion de la tête, maladies de la peau, herpès : cure de pomme.

Arthritiques, neuro- arthritiques, rhumatisants, goutteux, pléthoriques, lithiasiques : tisane de pelures : une cuiller à soupe de pelures soigneusement desséchées et concassées, pourune grande tasse d’eau. Laisser bouillir un quart d’heure. On peut dessécher les peaux soit au soleil, soit au four.

Affections ou complications rénales accompagnées d’oligurie : tisane de pelures.

Ulcères de l’estomac : la pomme râpée est presque toujours bien tolérée dans le repas alimentaire de ces ulcères

Douleurs néphrétiques : tisane ; couper une pomme avec sa peau, en quartier, verser dessus ½ l d’eau bouillante, laisser infuser 2h et sucrer.

Infarctus du myocarde (cholestérol sanguin) : le calcium de la pomme, sous forme de pectine de calcium est un agent des plus précieux pour faire baisser le taux de cholestérol sanguin ; le Pr Léon Binet recommande : « mangez deux pommes par jour si vous voulez éviter l’infarctus du myocarde »…

Sirop laxatif et désintoxiquant : 5 pommes coupées avec pelures. 1l d’eau avec 40g de raisins secs. Laisser bouillir 1h.Passer, puis ajouter 15g (quantité bizarre pour du sirop !) de sucre et faire cuire jusqu’à consistance de sirop.

Diurétique : l’action de la pomme « se porte particulièrement sur l’acide urique dont elle facilite l’élimination » ( Lieutaghi).



On arrête là. Il y en a encore autant….. !!!



Et puis, il faut aller acheter des pommes et faire des réserves pour l'hiver qui se pointe, avec tous ses maux....

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum