FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Pour l'amour de l'eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Pour l'amour de l'eau le Lun 24 Nov 2008 - 16:22

Arteddu

avatar
Membre éclairé
Membre éclairé
Encore quelques instants pour ceux et celles qui n'auraient pas vue ce reportage.

Nous pouvons agir.... En boycotant ces firmes je pense.

http://plus7.arte.tv/fr/detailPage/1697660,CmC=2306614,scheduleId=2277786.html

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Pour l'amour de l'eau le Lun 24 Nov 2008 - 16:23

Arteddu

avatar
Membre éclairé
Membre éclairé

Pour l'amour de l'eau





Partout, la raréfaction de l'"or bleu" aiguise les
appétits des multinationales (dont les sociétés Vivendi et Suez) pour
s'emparer de l'eau au mépris de l'intérêt collectif. Un constat
implacable, fruit d'une enquête planétaire de trois ans.




Qu'en est-il de la préservation, des réserves
naturelles et de la distribution de l'eau dans les années à venir ?
Durant trois ans, des États-Unis à l'Afrique du Sud en passant par le
Rajasthan et la Bolivie, Irena Salina a interrogé scientifiques,
militants écologistes, porte-parole d'entreprises ou simples citoyens
pour dresser un constat alarmant. L'eau représente désormais la
troisième industrie mondiale après le pétrole et l'électricité, mais
son caractère vital et sa raréfaction accélérée vont en faire, à court
terme, la première ressource potentielle de profits à la surface du
globe. Partout, y compris aux États-Unis, l'accès à l'eau potable est
devenu problématique, et trente mille personnes meurent par jour dans
le monde faute d'en bénéficier. Dans les bidonvilles des pays pauvres,
la privatisation des réseaux, encouragée par la Banque mondiale - au
profit notamment de deux multinationales françaises, Vivendi et Suez,
et d'une britannique, Thames Water, les trois plus offensives en la
matière - exclut un nombre croissant d'habitants, incapables de payer
des factures qui ont augmenté brutalement. Et alors que l'"or bleu"
excite de plus en plus ouvertement les convoitises, on découvre que le
Conseil mondial de l'eau, créé officiellement pour arbitrer entre les
intérêts contradictoires des États, des entreprises et des citoyens,
est dirigé ouvertement par les représentants de Vivendi, Suez ou
Veolia. Aux États-Unis, autre exemple, l'administration républicaine a
refusé d'interdire le composant chimique nocif désormais proscrit en
Europe, l'atrazine, que l'on retrouve, entre autres, dans l'eau du
robinet. Quant à Nestlé et autres vendeurs d'eau en bouteille, ils se
livrent à une compétition effrénée pour capter ce marché de plus en
plus lucratif, quitte à saccager sources et rivières.





(Etats-Unis, 2008, 93mn)
ARTE F

Réalisateur: Irena Salina

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Pour l'amour de l'eau le Lun 24 Nov 2008 - 21:44

thierrysix

avatar
Membre chevronné
Membre chevronné
merci pour le lien vers ce reportage !!!

Voir le profil de l'utilisateur

4 pour l'amour de l'eau le Lun 24 Nov 2008 - 22:16

frountil claude


Membre chevronné
Membre chevronné
Bien...documentaire trés édifiant. Je persiste à prôner une révolution idéologique et pédagogique.

frountil claude

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Pour l'amour de l'eau le Mar 25 Nov 2008 - 2:12

thierrysix

avatar
Membre chevronné
Membre chevronné
Je viens de finir de visionner, je le conseil fortement à tout ceux qui veulent en savoir plus sur l'eau en bouteille et sur qui sont les ordures qui, soi disant, gèrent notre bien commun avec la complicité de nos soi disant responsables...

Les citoyens vont ils se réveiller ou continuer à croire les mensonges des politiques et des financiers ?

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Pour l'amour de l'eau le Mar 25 Nov 2008 - 17:19

Arteddu

avatar
Membre éclairé
Membre éclairé
Et en guise de désert j'aimerais vous présenter ce personnage haut en couleur :
Mr Ricardo Petrella

http://www.liaisonsdavenir.com/petrella.html

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: Pour l'amour de l'eau le Mar 25 Nov 2008 - 17:25

Arteddu

avatar
Membre éclairé
Membre éclairé
Pour un" contrat mondial de l'eau"
http://www.globenet.org/archives/web/2006/www.globenet.org/horizon-local/transver/peugeot.html

......
Celui-ci reposerait sur :


  • Un principe fondateur : l'eau est un bien vital patrimonial commun mondial ; il échappe aux biens marchands (cf. encadré p. 12).

  • Un droit politique, économique et social individuel
    et collectif inaliénable : l'accès de base à l'eau pour tout être
    humain et toute communauté humaine. Ce droit peut déboucher sur une
    nouvelle politique tarifaire d'accès à l'eau, par un système de
    compteurs individuels et de paliers. Le volume d'eau nécessaire à
    chaque individu ou collectivité pour couvrir ses besoins élémentaires
    serait facturé sous forme de contribution forfaitaire aux collectivités
    publiques ou privées. A un deuxième palier, qui concerne l'eau
    consommée au-delà des besoins vitaux, des tarifs individualisés
    s'élevant progressivement seraient appliqués. Au-delà d'un certain
    seuil considéré comme abusif, des amendes sévères seraient mises en
    place.

  • Un triple devoir de responsabilité individuelle et
    collective vis-à-vis des autres communautés humaines et de la
    population mondiale, des générations futures et de l'écosystème Terre (cf. encadré p. 13). Les objectifs d'un tel contrat peuvent s'organiser autour de 4 axes.

  • La mise en place de 3 milliards de robinets d'eau
    chez les populations les plus pauvres. Ce qui implique que, plutôt que
    de chercher à donner à chacun un accès aux inforoutes, on oriente les
    budgets vers l'accès à l'eau potable.

  • Le désarmement des conflits de l'eau, par leur intégration dans un patrimoine commun.

  • La réduction des gaspillages, notamment par le
    changement d'irrigation dans l'agriculture et la remise en cause de la
    politique des grands barrages.

  • La responsabilisation de l'ensemble des acteurs
    collectifs, y compris privés sur l'avenir des 600 villes d'Amérique
    latine, d'Asie, d'Afrique et de l'ex-URSS qui réuniront plus d'un
    million d'habitants en 2020. La question de l'eau s'y posera
    doublement, soit par manque quantitatif, soit par des problèmes de
    contamination. D'un point de vue méthodologique, la mise en oeuvre d'un
    tel contrat reposerait sur une mobilisation prioritaire de cinq types
    d'acteurs : les parlements, les mouvements associatifs et organisations
    de la société civile, les municipalités, les
    scientifiques/intellectuels et les média, les syndicats. Les
    instruments d'action peuvent eux aussi être pensés autour de trois axes
    prioritaires : la constitution d'un collectif mondial "Eau pour
    l'humanité" ; le lancement de campagnes internationales "Eau pour
    l'humanité" ; la création d'un "Fonds Eau" pour 600 villes dans lequel
    les banques, caisses de crédit et d'épargne populaire, coopératives
    versent 0,01 % de leurs transactions financières ; la constitution d'un
    réseau "Les parlements pour l'eau, bien commun mondial", d'un Tribunal
    mondial de l'eau, et d'un Observatoire mondial des droits économiques
    et sociaux de l'eau, etc. Toutes propositions qui mériteraient d'être
    détaillées.
    1. Le Centre international Pierre Mendès-France, 21 Bd. de Grenelle, 75015 Paris. cipmf@globenet.org
    2. On recense aujourd'hui pas moins de 34 organismes qui traitent du
    problème de l'eau (ex : Secrétariat International de l'eau, Office
    International de l'eau, Académie de l'eau...).
    3. Les techniques se multiplient - dessalement, évaporation, membrane -
    qui tendent à créer de l'eau potable soit artificiellement, soit à
    partir de l'eau de mer. Ces techniques, pour peu coûteuses qu'elles
    deviennent, ne produisent jamais un véritable substitut de l'eau,
    puisque chacune d'entre elles a des effets secondaires sur l'écosystème
    global. Il n'existe pas de substitut de l'eau sans externalité.
    4. Les deux plus grosses entreprises mondiales du marché de l'eau sont franaises : Vivendi, Lyonnaise des eaux...

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Pour l'amour de l'eau le Mar 25 Nov 2008 - 17:28

Arteddu

avatar
Membre éclairé
Membre éclairé
Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule.... Voyez donc l'émission que nous a concocté notre cher Daniel Mermet.
Voici donc ce lien tout chaud.
Bonne émission à tous afro

http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1541

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum