FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


INFOS
VILLE

INFOS PRATIQUES

TOURISME

ECOCITOYENNETE
ANNUAIRE ASSOCIATIONS



Derniers sujets
» JOURNEE MONDIALE DU DIABETE
Dim 19 Nov 2017 - 22:18 par frontignanais

» Journée Mondiale du Diabète à Sète
Mer 15 Nov 2017 - 19:37 par P.Aime

» JOURNEE MONDIALE DU DIABETE
Lun 13 Nov 2017 - 20:39 par frontignanais

» Journée Mondiale du Diabète aux Halles de Sète ce mardi 14
Lun 13 Nov 2017 - 14:46 par P.Aime

» Musc'art 61 sur Médiaterranée
Jeu 9 Nov 2017 - 14:53 par P.Aime

» A la salle Izzo, une exposition en or.
Sam 21 Oct 2017 - 10:54 par P.Aime

»  60è Musc'art: pour la Guadeloupe et une Dame aux yeux verts
Jeu 12 Oct 2017 - 17:28 par P.Aime

»  Va-t-on ouvrir les yeux et la bouche, un jour?
Mar 10 Oct 2017 - 14:00 par P.Aime

» les douceurs du mistral
Dim 24 Sep 2017 - 18:46 par P.Aime


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Salle comble pour "nos enfants nous accuseront"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

thierrysix

avatar
Membre chevronné
Membre chevronné

Crédit photo flickr

Salle comble au cinémistral ce mercredi soir pour la projection de "nos enfants nous accuseront". Plusieurs dizaines de personnes ont dû, faute de places, rebrousser chemin, déçus de ne pouvoir assister au débat sur des sujets qui préoccupent les citoyens.

En France, l’incidence du cancer a augmenté de 93% en 25 ans chez l’homme… Chaque année en Europe 100 000 enfants meurent de maladies causées par l’environnement. 70% des cancers sont liés à l’environnement dont 30% à la pollution et 40% à l’alimentation. Chaque année, on constate une augmentation de 1.1% des cancers chez les enfants.

Combien de maladies, de tumeurs, d’infirmités, de tragédies humaines sont-elles en train de proliférer sans que l’on ne fasse rien, ou si peu ?

Au lieu de se contenter de constater les ravages, il convient de trouver tout de suite les moyens d’agir, pour que, demain, nos enfants ne nous accusent pas de les avoir abandonnés.


Le débat qui a suivi, en présence de nombreux intervenants (membres d'ATTAC sete bassin de thau, paysan de la confédération paysanne, responsable de la restauration collective de Frontignan, président de l'AMAP cantagal et agriculteurs bio) a permis de dresser l'état des lieu à Frontignan et dans l'Hérault : Difficulté pour les jeunes agriculteurs à trouver des terres (SAFER ne jouant pas son rôle face à la pression immobilière), politique agricole commune ne favorisant pas l'agriculture durable et la paysannerie. La question de L'AMAP (association de maintien à l'agriculture paysanne) a été soulevé, à laquelle, Magali Dorques, agricultrice bio à Villeveyrac pour l'AMAP Cantagal à répondu par l'incitation de mobilisation des Frontignanais pour former leur propre association; L'AMAP Cantagal et le réseau AMAP LR (dont Magali est présidente) se proposant de soutenir toute initiative allant dans ce sens.

Un apéritif Bio à suivi le débat dans la bonne humeur.

Pour ceux qui aurait raté ce documentaire les prochaines séances sont prévues lundi 02 à 19h et mardi 03 à 21h

Voir le profil de l'utilisateur

thierrysix

avatar
Membre chevronné
Membre chevronné
On me signale l'absence lors de ce débat de Monsieur Loic Linares, conseiller communautaire délégué à l'Agenda 21.

Qu'en est il ?

Et d'ailleurs qu'en est il également de l'Agenda 21 pour Frontignan ?
Quelqu'un a t il des informations à ce sujet ?

(Plus d'infos : http://www.agenda21france.org/ )

Voir le profil de l'utilisateur

3 Nos enfants nous accuseront le Dim 1 Mar 2009 - 17:53

luciel

avatar
Membre actif
Membre actif
J'ai été instituteur dans le Privé de 1957 à 2002.
Tout ce qui touche les enfants ne me laisse pas indifférent. Nous sommes tous responsables de notre Avenir, de notre à VENIR et de notre DEVENIR.
Au début des années 90, le soir, après la classe, j'ai exercé une 2e activité : vendre des unités de cuisson ( casseroles et autres... ) Cela m'a ouvert les yeux concernant comment les gens se nourrissaient et nourrissaient leur progéniture.
Jusqu'au début des années 60, le cancer concernait surtout les personnes ayant dépassé la cinquantaine. Aujourd'hui, même des nouveaux nés en souffrent.
La cause, pour moi, en priorité et à plus de 80% est la nourriture avant toute autre forme de pollution.
L'homme est d'abord ce qu'il mange, ce qu'il boit et ce qu'il respire.
MAIS IL DEVIENT CE QU'IL PENSE.
A nous les adultes d'être des modèles irréprochables concernant la SANTE et apprenons à nos enfants, d'abord, à se nourrir correctement en évitant tout ce qui est gras et trop sucré. Pas de limonades ou autres boissons sucrées au cours du déjeuner et du dîner: que de l'eau. Evitons les viandes rouges autant que possible. Que des volailles ayant vécu au grand air et qui n'ont pas connu le stress. Pas de poissons d'élevage bourrés d'antibiotiques...
Dans mes démonstrations en tant que réprésentant d'une société, je disais à mon auditoire: " MANGEZ N'IMPORTE QUOI et VOUS DEVENEZ N'IMPORTE QUOI, MANGEZ QUALITE et VOUS DEVENEZ EXTRA ! "
Heureusement, beaucoup, aujourd'hui, prennent conscience de changer leur façon de vivre et surtout de se nourrir. Il n'est jamais trop tard pour bien faire !
Je souhaite a tous ceux qui me liront une meilleure qualité de VIE et une SANTE à toute épreuve !
GRAND BIEN A VOUS ! LUCIEL

Voir le profil de l'utilisateur

P.Aime


Membre chevronné
Membre chevronné
C'est clair, sensé et indéniable tout ce que vous dites, cher Luciel. Mais la résolution du problème- qui n'est pas "de robinets et de baignoire qui fuit" qui m'ont tant fait souffrir!-n'est peut-être pas aussi simple.
Nos enfants, à nous "les vieux", sont adultes et nous échappent, dans leur mode de vie. Nos petits-enfants, encore plus: ils sont loin et....ont des parents. Maintenant ,le "mangez des légumes et des fruits", c'est bien. Mais il y a le prix (quoique....) et surtout, dites-moi que tous ces fruits et légumes qui explosent de grosseur et de couleur, ne sont pas recouverts de ces infâmes produits de traitement invisibles.
Moi, j'ai bien connu les maraîchers normands, avec leur tas de fumier dans la cour de la ferme. J'ai vu battre le blé au fléau, j'ai repiqué la porette à la main, j'ai conduit des chevaux, j'ai même ramassé le crottin pour mettre dans le jardin de mon père, comme tout le monde le faisait à l'époque de ces années 50. Que sont devenus ces temps qui sentaient bon la terre fraichement labourée, le trèfle en fleurs et les carottes bien rouges qu'on croquait en sortant de terre? Les magasins bio, les AMAP, vous nous direz- merci Thierry de continuer à nous informer là-dessus- ? J'ai encore des doutes. Révolus, ces temps de notre enfance à la Pagnol. Le choix est-il aussi facile à faire ? Des communes -et pas loin de chez nous- font des efforts pour nourrir bio les cantines des enfants. Il faut aller dans ce sens. Il n'y avait pas des promesses dans ce goût-là- c'est le cas de le dire-il y a un an, vous savez, au moment de certaines élections......? Embarassed

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum