FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'Art dans la société? Grande question."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 L'Art dans la société? Grande question." le Mar 5 Mai 2009 - 11:12

P.Aime


Membre chevronné
Membre chevronné
Encore un Café Philo des plus positifs au bar "le Because", ce dernier jeudi d’avril, avec quelque 25 personnes présentes dont 4/5 de femmes, un détail qui reste toujours aussi surprenant qu’intéressant.



Il s’agissait ce soir-là, avec ces dames de « Concerthau » de réfléchir-et de s’exprimer- sur « la fonction de l’Art dans la société ». Vaste sujet, qui a soulevé encore bien des questions, plus de questions que de réponses, sans jamais aller au fond des choses, la tâche étant toujours aussi difficile, quand on zappe d’une idée à une autre très- trop- rapidement.



Essayons de suivre le fil de cette soirée de débats avec ces quelques notes prises au passage….

Quelques citations sur une feuille, produites par l’animation nous ont menés vers Voltaire et Platon avant d’évoquer le fait que « l’artiste est malmené par la société »….que la manifestation du Beau est à base de savoir-faire et d’une technique maîtrisée….que l’Art résulte de « la liberté de création de l’individu », qu’il y a « l’Art du passé » et « celui d’aujourd’hui, qui déconcerte » mais de toute façon, « l’Art produit de l’émotion ».

Il fut aussi question de « l’Art et du Temps », avant de se demander si l’artiste est « une personne à part » et si « l’artiste se déclare ou est reconnu ».En tous cas il fut admis que « l’artiste demande à être reconnu du plus grand nombre »

Quant à « l’utilité » de l’Art, une artiste présente a expliqué comment elle se servait de l’Art pour « crier au secours ». Mais l’on a aussi affirmé que « l’artiste était là pour embellir le monde ». Après son œuvre, le monde deviendrait plus vivable. D’où ce besoin de créer « pour échapper à une certaine réalité » mais aussi ce « besoin d’éternité » L’art est alors vu comme un défouloir, mais souvent, a-t-on entendu, la création se fait dans la solitude, la souffrance ou dans le plaisir ainsi que pour éviter l’ennui, les points d’interrogation étant souvent présents dans ces affirmations.



Quant à savoir s’il y a plus ou moins « d’artistes engagés » aujourd’hui, la réponse n’est pas encore évidente à ce jouir, même si Karl Marx a un jour voulu changer la société (enfin, on en parle !) par l’Art…..

La prochaine fois-probablement le jeudi 28 mai- il s’agira de savoir « où l’on va, avec les nouvelles technologies ». Vaste programme encore !

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum