FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


INFOS
VILLE

INFOS PRATIQUES

TOURISME

ECOCITOYENNETE
ANNUAIRE ASSOCIATIONS



Derniers sujets
» REUNION PUBLIQUE
Ven 16 Fév 2018 - 16:04 par P.Aime

» Le quartier des 2 Pins a son nouveau conseil
Ven 16 Fév 2018 - 14:46 par P.Aime

» Dans la Gardiole, avec Alain Campos, son "Ambassadeur"
Mar 13 Fév 2018 - 19:32 par P.Aime

» Bonjour
Sam 10 Fév 2018 - 13:55 par Fronticoop Energies

» INVITATION AU DEBAT LA SANTE DANS L'ASSIETTE
Mer 7 Fév 2018 - 14:53 par P.Aime

» VŒUX ET GALETTES 2018 DE L'ALASMIF
Lun 5 Fév 2018 - 22:28 par frontignanais

» Comme les abeilles et le soleil, Fronticoop rayonne
Jeu 25 Jan 2018 - 18:24 par P.Aime

» Quel "canal" pour l'avenue de Lesseps?
Jeu 25 Jan 2018 - 14:14 par P.Aime

» A.G. de La Graine: toujours des débats
Mar 23 Jan 2018 - 14:45 par P.Aime


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Marie Doutrelant,salle Izzo, jusqu'à samedi 17

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Pierrot34


Membre éclairé
Membre éclairé
Peinture : Marie Doutrelant :la femme en pleine lumière





La salle Izzo a repris vie ce vendredi soir où Marie Doutrelant, artiste peintre frontignanaise, a accroché ses œuvres aux cimaises, récompensée qu’elle a été par l’association Culturelle et Laïque de son 1er prix au Salon des Artistes du Bassin de Thau.

C’est d’ailleurs Mme Sabine Koloskoff, présidente de l’A .C.L. et Mme Tant, adjointe à la culture, qui ont salué le « foisonnement et la personnalité multiple » de celle qui a mis pareillement la femme en valeur dans son œuvre.

L’artiste a ensuite mis en exergue son goût pour la lumière, les couleurs, l’humour, le regard des gens et donc, la vie, dans une œuvre qu’elle veut inspirée des plus grands, Gauguin, Van Gogh, Braque et autres Klee.

Ses tableaux, comme « La fille du bord de mer »ou « La danseuse, Isadora » dévoilent un goût sûr pour les portraits d’une femme moderne, aux lignes très pures et aux tons pastels qui diffusent une lumière sereine. L’œil s’intéresse aux mystères de l’être humain. L’effet est contemplatif laissant entrevoir un idéal recherché de pureté, à travers les différentes humeurs et les maniements de pinceaux.

Le corps humain et ses rapports possibles entre la réalité, l’abstraction et sa propre imagination constituent l’essentiel de son inspiration (Le guépard, Odalisque ou Tryptique : les inconnues nues)

Une autre voie prise par cette artiste, qui a fait carrière en tant que graphiste, s’exprime dans des tableaux peints avec une verve inventive (« Attention ça pique ») où l’artiste entrecroise les couleurs et des collages élaborés avec différentes matières. Elle abandonne alors les techniques traditionnelles et pousse loin l’effet plastique et décoratif en s’ouvrant avec une certaine fraîcheur dans un filon créatif rythmé et ludique.

L’artiste a le sens instinctif des couleurs auxquelles elle accorde une place primordiale. Cette exposition réunit des moments sensuels de la chair et du cœur sous des pinceaux vivants et cette richesse chromatique laisse vivre la beauté des formes enlacées dans un vision très humaine des sensations et délivre alors un langage pictural original tout à fait prenant.

Jusqu’au 17 mars, salle Izzo, de 10h à 12h et de 15h à 19h.













Une artiste( à gauche) possédée par la couleur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum