FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


INFOS
VILLE

INFOS PRATIQUES

TOURISME

ECOCITOYENNETE
ANNUAIRE ASSOCIATIONS



Derniers sujets

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Finalement, à la Peyrade, ça a marché !

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Finalement, à la Peyrade, ça a marché ! le Mar 16 Juin 2009 - 19:08

P.Aime


Membre chevronné
Membre chevronné
Voilà donc la 2è étape de cette expérience tentée -2 courses de suite-qui tombe malheureusement sur les premières grosses chaleurs du Languedoc, avec cette « Lapeyradoise », cette course qui en est à sa 2è édition, la première étant restée confidentielle et locale et n’ayant rassemblé qu’une cinquantaine de participants.

Cette année, la course avait été mise au calendrier départemental et elle n’avait pas d’autres concurrentes qu’une épreuve dans le Gard. On pouvait donc penser que l’affluence aurait été nettement plus forte. Toutefois, même avec un ciel un peu plus voilé, pour ne pas dire orageux, la chaleur lourde était toujours là. A-t-elle encore fait peur ? Et puis, quand on connaît le milieu local comme moi, il faut dire que peu de publicité avait été faite pour cette course, la ville ne la mentionnant même pas sur son site officiel en matière de sports ! Un article dans Midi Libre, page de Sète, mais pas d’horaires donnés non plus.

Donc départ un peu à l’aveugle ce dimanche matin, à 9h, pour un saut de puce de 5mn en voiture pour rejoindre ce morceau de Frontignan excentré entre le cœur de ville et Sète.

Il était logique de prendre une marge, une marche étant proposée au bénéfice de « Cœur et Santé », avec 2€ reversés à l’association. Et cette marche avait une participante de qualité, on le verra par la suite, ma femme. D’une humeur morose et vraiment très peu partante pour une épreuve sportive qui n’est pas sa tasse de thé ! Mais quand on a un mari comme le sien, il faut bien se résoudre à suivre…. ! Je l’inscris alors assez vite car il s’avère que le départ de cette marche est à 9h30 ! Elle aura alors un tour de circuit à faire en allant vers la déchetterie de Frontignan pour un retour le long du canal du Rhône à Sète sur un chemin terreux monotrace. Elle est prévenue. Pas vraiment la joie ! Le départ est derrière la mairie annexe, alors que le camion podium-sono est à 200m sur l’esplanade des boules, derrière le marché central. J’envoie ma « marcheuse » au départ et prends en photo le groupe d’une vingtaine de marcheurs apparemment férus de ce sport, avec bâtons et grosses chaussures. Et voilà le joyeux ( ?!) groupe parti en devisant quelque peu, ma femme déjà décollée derrière !





Mme Pierrot 34, en noir, au départ et...."souriante" !

Alors il me restera encore une heure à tourner sous les ombrages, au marché-vite fait, avec deux étals !-





Un marché aussi animé que la course!



avant de prendre ma ceinture-bidon, rempli de glaçons à ras bords et de m’aligner pour les 13km de course. Laquelle, finalement, n’aura pas fait le plein, même si inscrit parmi les premiers, on a longtemps hésité à me donner le T-shirt, « de peur d’en manquer pour les suivants ».90 T-shirts à disposition ? Je pense qu’il en sera resté quelques-uns quand même, cette course ne réussissant pas finalement à prendre du galon.





Ah ce T-shirt, je le donne ou je ne le donne pas ?!



Le peloton est donc à peine plus garni que l’an passé. Mais je retrouve Christophe- de « passioncourseàpied.net » et son épouse sur la ligne de départ. Je vois aussi Maryse Goudard, qui semble vouloir faire comme moi, le doublé Montagnac-La Peyrade. Ces vétérans 3,quand même, ils en veulent !!!!

10h30, enfin, c’est parti ! Nous sortons comme l’an passé du quartier habité pour rejoindre les derrières du collège Simone de Beauvoir et prendre la petite route vers la déchetterie. Il fait chaud mais étonnement, je prends et garde un bon petit rythme jusqu’au canal où il faut digérer la longue ligne droite vers la ville. Un point d’eau au bord du canal, à mi-boucle. Ca fait du bien, surtout sur la tête, en s’arrosant !

Passage en ville. Je pensais que ma femme serait arrivée et que je pourrais lui passer ma casquette (inutile et trop chaude) et la clé de voiture. Mais non, personne ! Bizarre…

Quelques encouragements de quelques spectateurs, un verre d’eau-il n’y a pas autre chose- la casquette à la ceinture et c’est reparti pour un deuxième tour. Mais on nous oriente sur d’autres rues du quartier différentes de celles du premier tour. Re-bizarre. Mais ça permet de saluer un couple d’amis sortis de chez eux.

Je me retrouve avec deux hommes et une femme-tout en rouge et blonde !-et on se fait une petite course dans la course-mais vraiment légère, avec les faibles jambes que sont les nôtres.

Je passerai mes deux compagnons à l’arrivée mais laisserai ma jeune compagne- qu’on semble connaître car on dit son nom et son temps : 1h07-arriver avant moi, l’ancien correspondant de Midi Libre à Frontignan ET à la Peyrade, restant bien sûr dans l’anonymat le plus complet ! C’est pas grave, j’ai l’habitude mais j’ai mon temps à l’arrivée et c’est l’essentiel.

Vite, un verre à l’arrivée ! Et qui vois-je, assise et sereine sur un banc ? Mme Pierrot 34 qui exprime très vite sa joie de me dire qu’elle est arrivée……première de la marche, un quart d’heure avant les autres !!!!Elle a laissé les autres parler, a gardé son petit rythme, a même surpris Philippe de « Photo 34 »-qui me connaît bien mais ne la connaît pas-qui lui a couru après pour la prendre en photo, ne sachant pas qu’elle était la première vraie « marcheuse » de la matinée- les dossards étant absents pour cette épreuve, il faut dire !

Je l’écoute avec plaisir et constate que je ne finis pas aussi éprouvé que la veille. Quelques verres de liquide et comme d’habitude, nous ne traînerons pas après cette épreuve disons un peu « plate », dans tous les sens du mot, avant de rentrer vers « le cœur de ville », après cette « marche du cœur » dont ma femme n’est finalement pas peu fière !

Côté glycémie, j’étais à 2,03g à 7h-je n’ai donc pratiquement pas bougé sur la nuit .A midi, après la course : 1,93g, signe que je ne me suis pas « vidé ».Mais 0,66g quand même à 18h et….0,39g à 23h. Là, le Nutella est indispensable, pour passer la nuit.. A 2h du matin, lundi je reviens à 1,17g. Un doigt de Nutella et je serai à 1,08g au réveil ce lundi. Youpee !!!





Mon bouquet préféré:la lavande mais il fallait l'acheter!
( au fond, la grande affluence aux inscriptions!)

Voir le profil de l'utilisateur

eve

avatar
Membre expérimenté
Membre expérimenté
JOYEUX ANNIVERSAIRE PIERRE
BOIS UN BON COUP A NOTRE SANTE ET NOUS TRINQUONS AVEC TOI
BISOUS
EVE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum