FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


INFOS
VILLE

INFOS PRATIQUES

TOURISME

ECOCITOYENNETE
ANNUAIRE ASSOCIATIONS



Derniers sujets
» Musc'art 67 avec Patrick Jean
Ven 11 Mai 2018 - 10:06 par P.Aime

» La salle Calmette, un poumon salutaire pour le quartier
Lun 30 Avr 2018 - 21:50 par P.Aime

» INVITATION
Ven 13 Avr 2018 - 1:25 par frontignanais

» Un 66è Musc’art de tous les records
Mar 10 Avr 2018 - 18:08 par P.Aime

» Printemps des Energies Renouvelables
Ven 16 Mar 2018 - 16:07 par TEC

» Julien Sanchez, maire FN de Beaucaire, fait forte impression
Ven 23 Fév 2018 - 18:00 par P.Aime

» TAXE ENLEVEMENT ORDURES MENAGERES
Mer 21 Fév 2018 - 0:47 par frontignanais

» REUNION PUBLIQUE
Ven 16 Fév 2018 - 16:04 par P.Aime

» Le quartier des 2 Pins a son nouveau conseil
Ven 16 Fév 2018 - 14:46 par P.Aime


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[ France ] En Sarkosie

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 [ France ] En Sarkosie le Ven 23 Mar 2007 - 21:45

aline

avatar
Envoyé spécial
Envoyé spécial
JAMEL LE CRS

JAMEL BOUSSETTA ex CRS, jeune immigré de banlieue, a écrit un livre sur les pratiques violentes, délinquantes et racistes dont il a été le témoin comme policier et comme CRS. Il a été révoqué par Sarkozy et passé à tabac avec traumatisme cranien, lombaire, etc... par ses anciens petits camarades de son commissariat après publication de son livre.

Révélations sur la police de Sarkozy
Jamel BOUSSETTA - Préface d'Erik Blondin,
policier Postface d'Alima Boumediene-Thiery, sénatrice


Jamel est policier et travaille sous les ordres de Nicolas Sarkozy. Signes particuliers : CRS, ex-obèse, ancien camarade de classe du chef du gang des barbares, Youssouf Fofana, et jeune banlieusard. L’idée de devenir CRS est née du ras-le-bol d’être contrôlé 10 fois par jour pour rien, d’être humilié et insulté, d’assister à la brutalité des policiers contre les jeunes des cités…

Plutôt que d’insulter ou de caillasser des flics, de lancer des cocktails Molotov ou de brûler des voitures, Jamel a choisi une révolte intelligente : devenir flic pour enquêter sur la police nationale. Pour y arriver, il a accepté tous les sacrifices : obtenir son BAC avec mention, réussir le concours de la police, perdre 27 kilos en quelques mois et obtenir d’excellentes notes à l’école de police, malgré les brimades de ses chefs.

Après 3 années d’enquête, il livre des informations terrifiantes : humiliation dans des commissariats, violences contre des étrangers, dopage des élèves policiers, comportements racistes, homophobes et antisémites, passe-droits accordés aux policiers... Il raconte comment l’acteur Samy Nacery a été mis à poil et humilié en sa présence. Membre de la CRS accusée du racket des taximen et du viol de prostituées, Jamel explique comment, pour arrondir leurs fins de mois, des flics collent des outrages et rébellion à tout va. L’auteur, placé sur écoute, a déjà subi des menaces sérieuses. Son appartement a été visité et l’IGPN lui a conseillé de se taire sinon…. Traumatisé par ce qu’il a vu, Jamel le CRS pense qu’avant de nettoyer la « racaille » au Karcher, le ministre de l’Intérieur a du ménage à faire dans sa police. Car, dit-il, le travail des bons policiers est sali et anéanti par celui des mauvais, tout cela au détriment de la sécurité des Français.

mais...



Alors qu'ii s’apprête à publier aux Editions Duboiris son livre de révélations sur le racisme, la violence et les bavures dans la police nationale, Le jeune CRS Jamel BOUSSETTA est passé à tabac dans un commissariat de Bagneux par des policiers de la Brigade Anti Criminalité (BAC). Victime d’un traumatisme crânien, d’un traumatisme lombaire et de plusieurs hématomes, Jamel a saisi l’IGS (la police des polices),comme le révèle Le Canard Enchaîné du 28 février 2007.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum