FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


INFOS
VILLE

INFOS PRATIQUES

TOURISME

ECOCITOYENNETE
ANNUAIRE ASSOCIATIONS



Derniers sujets

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

A Balaruc, une cure de Foulées, pour retrouver le rythme

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

P.Aime


Membre chevronné
Membre chevronné
Il me fallait absolument faire un test pour mon ménisque qui me titillait depuis le 13 septembre. N’ayant alors rien fait depuis trois semaines, il fallait me lancer, « pour voir » et les 22è Foulées de Balaruc, à cinq minutes en voiture de chez moi étaient l’occasion idéale pour se bouger de nouveau, même si, étonnamment, les chiffres de mon diabète ont vraiment été bons pendant cette période de repos.

Je m’étais engagé sur le 10,8km, le 5km restant pour moi un super sprint qui m’a souvent réussi, grâce à mes départs rapides, mais la forme n’est plus la même et comme j’aime bien ce parcours de Balaruc, je voulais le refaire, avec dans l’esprit le secret espoir de faire moins d’une heure pour être rassuré….sur mon genou.

L’accueil à l’école de voile est agréable, le cadre de l’étang de Thau et du Mont St Clair, déjà ensoleillé, y ajoutant leur sourire.



Le T-shirt offert est celui du casino de Balaruc. Bravo la pub mais bon, casino-même si l’on n’y fume plus- et course à pied, ça fait deux, quand même.

Tiens, le copain Philippe, de « Photo 34 », est là. Il sort son matériel et ses panneaux. A peine le temps d’engager la conversation avec lui, qu’une dame et un monsieur de l’organisation s’approchent pour lui demander son autorisation de faire les photos de la course.



Dialogue rude, mais tout va s'arrager. On aura nos photos, même si un bénévole était soi-disant là pour en faire et reverser l'argent à l'AFM...



S’engage alors un dialogue un peu tendu et argumenté qui ne ressemble pas à l’ambiance convivialo-sportive que Philippe Panetta, qui chante l’action des bénévoles au micro du podium Hérault Sports,





Ils les a chantés, les bénévoles, Philippe!



distille avec conviction sur l’aire de départ où commencent à arriver des centaines de coureurs adultes mais aussi des enfants, qui participent en très grand nombre ce dimanche aux trois courses qui leur sont réservées, sans oublier les handicapés moteurs, traditionnellement intégrés à ces courses, en fauteuil ou sur leur « sulky » à une roue poussés et tirés par d’autres coureurs.





Oh là là, c'est du sérieux! Tous en famille pour les Foulées!



Après tous les sourires et applaudissements soulevés par toutes ces petites graines de champions qui se sont échinées à couvrir leur distance au bord de l’étang,





Tiens, quelle idée:une "moto-tracteur" sous le nez des petitous au départ! On la fait avancer un peu. Le motard s'éxécute, mais tous les gamins de partir....!!!!Le gag du jour.





















il est 10h15 et le départ est donné conjointement aux 5 et 10km. Avec un premier obstacle 100m après le départ, le goulot d’étranglement du portique d’entrée du parking, qui bloque fatalement les 367 coureurs. Puis c’est une petite montée vers les ronds-points de sortie de Balaruc-les-Bains et une autre sur la route vers Balaruc-le-Vieux. J’ai pris un petit rythme. Mon genou ne bronche pas. Tiens, tiens… ! Puis c’est une partie chemin terreux et pierreux, avant de remonter vers Balaruc-le-Vieux, en passant par l’étang, avant de remonter dans le village.

Un coureur me passe et me dit : « Ils sont pas bien, ils nous donnent de l’eau gazeuse » . Effectivement, je suis tombé dessus mais elle était citronnée… la « Salvetat », quand même !

Au village, il y a du monde et ça applaudit. Sympa. Je peine un peu. Une coureuse blonde-toutes les sportives sympas sont blondes !-me dit « Allez, courage ! ». J’essaie de la tenir pour lui montrer ma reconnaissance mais elle me lâchera progressivement.

Puis c’est la longue ligne droite vers la station thermale, avant de « plonger » sur les bords de l’étang pour rejoindre l’arrivée. Là, les curistes sont déjà nombreux à faire leur promenade matinale et se montrent plutôt sympathiques avec leurs applaudissements et leurs mots d’encouragements.

Juste après le restaurant le « St Clair », ça bouge pas mal derrière moi : toute une grappe de coureurs agglutinés autour d’un handicapé sur son sulky est en train de me passer ! Impossible de les tenir jusqu’à l’arrivée distante de 800m. Quand je dis que « ce n’est plus ça », même pour l’arrivée, où un collègue qui n’a pas réussi à me passer, me tape sur l’épaule…. !





Alors là, le ravitaillement:quantité, qualité et diversité. Chapeau!



Je vais quand même finir en 58.17, 190è sur 249 et 11èV3 sur 16. Bon, pas encore dans les derniers, et le genou a tenu ! Prêt alors à repartir à l’entraînement, le soleil étant toujours là dans ce Midi qui ne veut toujours pas laisser passer un peu de pluie. Et 0,99g de glycémie, en rentrant à la maison à midi. Cela reste encore mon meilleur résultat de la journée !!





Allo, maman bobo! Mais la Croix-Rouge est là

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum