FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


INFOS
VILLE

INFOS PRATIQUES

TOURISME

ECOCITOYENNETE
ANNUAIRE ASSOCIATIONS



Derniers sujets
» JOURNEE MONDIALE DU DIABETE
Dim 19 Nov 2017 - 22:18 par frontignanais

» Journée Mondiale du Diabète à Sète
Mer 15 Nov 2017 - 19:37 par P.Aime

» JOURNEE MONDIALE DU DIABETE
Lun 13 Nov 2017 - 20:39 par frontignanais

» Journée Mondiale du Diabète aux Halles de Sète ce mardi 14
Lun 13 Nov 2017 - 14:46 par P.Aime

» Musc'art 61 sur Médiaterranée
Jeu 9 Nov 2017 - 14:53 par P.Aime

» A la salle Izzo, une exposition en or.
Sam 21 Oct 2017 - 10:54 par P.Aime

»  60è Musc'art: pour la Guadeloupe et une Dame aux yeux verts
Jeu 12 Oct 2017 - 17:28 par P.Aime

»  Va-t-on ouvrir les yeux et la bouche, un jour?
Mar 10 Oct 2017 - 14:00 par P.Aime

» les douceurs du mistral
Dim 24 Sep 2017 - 18:46 par P.Aime


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

A gauche (presque) toute, hier à Voltaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 A gauche (presque) toute, hier à Voltaire le Mer 3 Mar 2010 - 17:52

P.Aime


Membre chevronné
Membre chevronné
forum frontignan, à gauche toute salle voltaire

C’est dans une bonne demi-salle Voltaire qu’une soixantaine de personnes sont venues écouter hier soir les représentants de « A gauche maintenant » et ont débattu sur un certain nombre de questions qui leur étaient chères.

Le public était fortement représenté par tous les militants communistes de Frontignan.

En l’absence de la tête de liste, René Révol, ce sont alors (de gauche à droite sur le photo) Yvan Garcia, Waldeck Moreau (de Villeneuve-lès-Maguelone), François Liberti, qu’on ne présente plus et toujours fidèle à Frontignan, Nadine Despretz, conseillère municipale à Frontignan et candidate elle aussi aux Régionales, Boris Chenaud et Colette Subirats, qui ont exprimé les idées et positions de « la liste unitaire » pour "une Région vraiment à gauche".

Nadine Despretz a en quelque sorte résumé le programme à « une nouvelle donne », « une autre politique…en rupture avec la politique capitaliste ».

Les questions sont vite arrivées du public, avec celle sur la politique de l’eau, pour laquelle la liste propose une agence régionale de l’eau, pour « sortir de la marchandisation , se réapproprier le service public et redistribuer les richesses ».

Côté logements sociaux, François Liberti a parlé d’une « vraie réalité », qui concerne « une grande masse de ceux qui travaillent » mais, a-t-il évoqué, il faut passer l’écueil du désengagement de l’Etat et rendre l’Office Foncier régional plus efficace pour offrir plus de logements sociaux, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

Toutefois, quand une dame, avec une certaine véhémence a voulu s’en prendre aux propriétaires qui demandaient des loyers prohibitifs, pour les obliger à pratiquer des prix plus bas, la réponse n’a pas semblé satisfaire celle qui se positionnait…encore plus à gauche !

L’argent public pour des logements sociaux, le fait que la Région possède des « outils et des leviers (comme la récupération des subventions aux entreprises qui licencient ou la gratuité des transports) pour influer sur la politique nationale et améliorer le pouvoir d’achat", ont alimenté les arguments des intervenants, avant que des considérations plus générales sur la politique ne fasse état de « brouillages des politiques et des partis » qui faussent le plus souvent cette fameuse donne, que cette gauche veut changer.






photo d'en tete :

Voir le profil de l'utilisateur

frountil claude


Membre chevronné
Membre chevronné
J'étais présent à la réunion publique de mardi dernier à la salle Voltaire. J'ai remarqué et approuvé l'intervention d'un auditeur que je connais bien , Frontignanais d'origine, physicien.
Il a insisté sur l'indispensable union de toute la Gauche et a mis l'accent sur la necessité absolue de ctte gauche de pratiquer une < guerre idéologique>.
Avec juste raison car l'ensemble des médias pratique souvent une information à sens unique.
frountil claude

Voir le profil de l'utilisateur

celine laurens


Membre expérimenté
Membre expérimenté
a la gare de montpellier des sympathisants tractaient et disaient aux
voyageurs-travailleurs (dont je fais partie) "exigez le TER gratuit"

bon ça part d'un bon sentiment je l'avoue mais moi ma seule exigence est que... LES TER ARRIVENT A L'HEURE!

en plus si les ter son gratuits moi j'exigerais bien la gratuité de mes impôts qui vont payer le TER gratuit..... vous suivez?

comme disait le regretté Pierre Desproges: "Etonnant non?"



Dernière édition par celine laurens le Sam 6 Mar 2010 - 20:21, édité 1 fois (Raison : orthographe)

Voir le profil de l'utilisateur

P.Aime


Membre chevronné
Membre chevronné
J'avoue que je n'avais pas pensé à cela:des transports gratuits pour améliorer le pouvoir d'acaht "des masses laborieuse", dans cette logique, je tends l'oreille. Mais oui, après, qui va payer "les transports gratuits"? La région, bon d'accord, mais la région, où va-t-elle trouver les sous.? Ceci dit, ma femme et moi, sommes à 1000% d'accord avec le désir de Céline de voir les TER à l'heure. Nous le prenons une ou deux fois par an et à chaque fois, gros problèmes, même sans neige!10mn, puis 20 puis 50mn pour celui qui devait nous mener vers le TGV (réservé)Montpellier-Nancy. C'était moins une de ne pas y être bien que partis avec une grande marge qui avait prévu ce retard!Est-ce propre au Midi ou est-ce général en France?

Voir le profil de l'utilisateur

5 A gauche toute le Dim 7 Mar 2010 - 13:06

frountil claude


Membre chevronné
Membre chevronné
Personnellement, je me rends 3 ou 4 fois par an à Paris en T.G.V.; à deux reprises en une vingtaine d'années à hauteur de Vendargues 2 h. de retard par des suicides sur la voie ferrée,les horaires sont scrupuleusement respectés.
Ce qu'il faut savoir c'est que souvent les retards sont occasionnés par des ruptures de caténaires. Et cela du fait que le réseau n'est pas entretenu méthodiquement. La cause principale: il y a vingt ans la S.N.C.F.employait 460.000 cheminots aujourd'hui :180.000., suite au démantèlement du service public.
Quant à la gratuité des T.E.R. je ne suis pas d'accurd pour généraliser la gratuité.Je serai pour accorder un rabais significatif aux chômeurs en fin de droit et aux foyers à faible revenus ' seuil de pauvreté) 850 euros mensuels. Les lycéens, les étudiants bénéficient déjà de forfaits avantageux.
frountil claude

Voir le profil de l'utilisateur

campestre


Membre éclairé
Membre éclairé
Il n'y a pas que les suicides,comme le prix du cuivre dépasse les 5000 euros la tonne , vous voyez ce que je veux dire...

Voir le profil de l'utilisateur

7 la kartattoo le Dim 7 Mar 2010 - 14:15

celine laurens


Membre expérimenté
Membre expérimenté
La région a mis en place un système avantageux pour les salariés se calquant un peu a ce qui se pratique a paris.
a savoir qu'ils ont crée des "zones" comme a Paris ce qui permet aux
voyageurs travailleurs de bénéficier d'un abonnement travail
interessant.

Par exemple je paie ma kartattoo mensuelle -zone Sete-Montpellier-
69.50€ (tranway et bus compris dans la gare de départ ou d'arrivée)
ma société rembourse la moitié en fin de mois ce qui me coûte
reellement 34.75€ pour aller travailler soit à Sète soit à Montpellier
du lundi au vendredi.

si je prenais un ticket simple trajet aller retour Frontignan montpellier ça me coûterait 7.80€

si on divise 69.50€ par 40 trajets frontignan
-montpellier (10 trajets par semaine pour 5 jours de travail)
cela revient à 1.73€ le trajet au lieu de 3.90€

et si je divise mon coût réel c'est à dire après le remboursement de
50% de la kartattoo par ma société, donc 34.75€ divisé par 40 cela me
revient à 0.87€ le trajet pour aller travailler.

moins d'un Euro pour aller travailler je n'avais jamais vu ça avant!
non seulement ce n'est pas cher mais j'evite les frais d'essence, les
bouchons... et 10mn suffisent pour rallier la gare de Montpellier.

ce jour je lis les programmes des candidats aux elections regionales,
dans le journal et je vois avec stupeur des candidats promettent
un TER a moins d'un euros le trajet.
a 0.87 cts le trajet sete-montpellier (domicile travail) on y est déjà!

faudrait livrer des calculettes aux staffs des candidats!

Voir le profil de l'utilisateur

thierrysix

avatar
Membre chevronné
Membre chevronné
Les experiences de gratuité des transports en commun en France et ailleurs amènent d'autres bénéfices qu'il faut peut etre prendre en considération. Accroissement considérable des usagers, baisse des engorgements en centre ville, réduction de la pollution atmosphérique et sonore, villes plus agréables etc...

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum