FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


INFOS
VILLE

INFOS PRATIQUES

TOURISME

ECOCITOYENNETE
ANNUAIRE ASSOCIATIONS



Derniers sujets
» Un Musc'art N°73 d'automne
Sam 17 Nov 2018 - 11:34 par P.Aime

» Journée Mondiale du Diabète à Auchan Sète
Lun 12 Nov 2018 - 12:30 par P.Aime

» MERCI LE MIDI LIBRE
Lun 12 Nov 2018 - 1:08 par frontignanais

» REPORT DE LA JOURNÉE DU DIABÈTE
Ven 9 Nov 2018 - 23:01 par P.Aime

» Une bien jolie équipe frontignanaise pour les Alizés
Mer 7 Nov 2018 - 17:03 par P.Aime

» JOURNÉE MONDIALE DU DIABÈTE 2018
Dim 4 Nov 2018 - 19:43 par P.Aime

» Zumba, avec des sportives de Frontignan
Mar 30 Oct 2018 - 13:39 par P.Aime

» Gérard Prato devant "les doléances" de frontignanais
Jeu 25 Oct 2018 - 19:40 par P.Aime

» Rédaction de Cahiers de Doléances le 24/10, salle voltaire
Jeu 18 Oct 2018 - 17:47 par P.Aime


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Une Lapeyradoise d'un bon cru

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Une Lapeyradoise d'un bon cru le Lun 14 Juin 2010 - 13:25

P.Aime


Membre chevronné
Membre chevronné

René Casses indique la direction au départ du 11km
Pas la grande foule pour cette 3è Lapeyradoise organisée ce dimanche par le Comité de Coordination des Associations Lapeyradoises dans ce « bout de ville »de Frontignan en équilibre entre Frontignan ville et Sète. Mais quand même quelque 200 partants en tout pour le 11km, le 6km et la randonnée sur la même distance. Il n’empêche, même s’il faut bien connaître la Peyrade, comme moi, venu en voisin, en « local », pour trouver une place de stationnement, voir une place Gabriel Péri un peu « claire » de foule, ce n’est pas habituel et on se dit, comme on le verra après, qu’il y a encore du travail à faire pour attirer des centaines de coureurs.

J’avais envoyé mon engagement par mail (avec « confirmation de lecture », pour voir !) mais non, mail pas lu. Il fallait bien s’engager sur place (pour le prix annoncé, 8€, heureusement !)





mais pas la place de mettre le nom du club sur le bulletin. Donc, au classement, j’étais « de Frontignan », Bruno Soues, le vainqueur, de Montpellier, d’autres de Fabrègues ou de St Jean de Védas etc…


Je regrette de ne m'être pas engagé pour les 6km, l'accueil étant génial!


Alors, à mon avis, si on ne voulait pas toucher les clubs à l’avenir, pour qu’ils ne viennent pas, on ne peut faire plus judicieux. Ce n’est qu’une remarque de détail…

Bon l’ambiance était quand même des plus correctes et familiales sur tous les plans. Celui de l’organisation, avec sa tête,



Dominique Coquery



et René Casses, à gauche



comme ses bénévoles venus des différents clubs ou associations locales, la police municipale,







bien utile, pour traverser les grands axes routiers,





la Croix Rouge



le club « Cœur et Santé » de Sète, venu en force avec ses marcheurs pour la randonnée-et recevoir un reversement d’argent de l’organisation-







le Château Stony qui offrait ses dégustations



et tous ces coureurs qui se retrouvent joyeusement et plus facilement que lorsqu’on est plus, pour un mot gentil.



au café, offert par l'organisation





ou comme Dédé et Emma de Bessan, qui retrouvent Louis Barbiero de Sète



Le tout, au dos du marché dominical bien fourni et bien sympa,





deux jeunes commerçants ne me connaissant pas du tout m’ayant demandé de les prendre en photo !







Le 6km avec quelque 40 partants, est parti à 9h30,







et les marcheurs aussitôt derrière, sur le même circuit en bord d’étang avec retour par le fameux chemin de halage .





Et là, ça va peut-être en faire sourire certains, Stéphane Viau (« de Montpellier » !), interviewé sur le podium à la remise des prix, a évoqué un fléchage défaillant et une certaine barrière restée baissée, qu’il a dû ouvrir pour continuer avec même un risque de se tromper de parcours ! Incroyable, mais vrai ! Barrière sur le chemin de halage ou à la déchetterie ?





Un chemin de halage pourtant bien agréable...



Toujours est-il que ça ferait une autre question à revoir pour l’an prochain….

Et un quart d’heure après, curieusement, les coureurs du 11 étaient « étalés », en ligne avant de se mettre sous la banderole.





Devant laquelle j’étais, pour prendre la photo du départ,vite mettre l’appareil dans ma banane et « monter dans le train » au passage. Ce qui a étonné mon copain de club Daniel de « Maguelone Jogging » (enfin un club cité !) qui m’a doublé vers le 2è km en s’étonnant de me voir pareillement parti ! Je lui ai expliqué après, que j’avais un peu… « triché ». Mais ça montre quand même l’importance de la position au départ…

Nous avons alors pénétré le domaine du « Château Stony » et ses vignes, pour zigzaguer au milieu de cet océan vert sur des chemins le plus souvent bitumés finalement,



La "redoutable" Maryse Goudard, 68 ans aujourd'hui, va me lâcher irrémédiablement!!



avec le massif de la Gardiole en fond d’écran, pour revenir sur Frontignan, sa salle des sports Henri Ferrari et filer vers le canal et son deuxième ravitaillement au 8èkm





Vraiment le bienvenu

et affronter le terrible chemin de halage sous un soleil de plomb, jusqu’à l’arrivée. Ceci dit, juste avant le ravitaillement, j’ai refusé la bouteille proposée par une charmante blonde, sous prétexte que j’allais en profiter au ravito. Elle est partie pendant que je faisais une photo des handisports, qui m’ont aussi lâché irrémédiablement et quand Philippe, le photographe de la course, a déboulé derrière moi à VTT, 500m avant la ligne, je me croyais bien dernier. 1h05 au final. En marchant moins, j’ aurais fait moins et c’est la chaleur qui m’a finalement le plus handicapé.

Une dernière remarque : au passage de la ligne je me suis fendu d’un « Allez Midi Libre », estimant en avoir fait déjà pas mal pour présenter la course dans le journal, avant d’en faire le compte-rendu circonstancié dans la semaine, pour le bénéfice des gentils organisateurs, lesquels n’ont pratiquement jamais cité le nom du journal, qui il est vrai a passé l’article désiré avec un peu de retard. Mais bon, l’an prochain, le journaliste local, au lieu d’être dans la course, se contentera d’une photo du départ et ça ne changera pas grand-chose…





Bruno Soues, le vainqueur, récompensé, en présence de Jean-Louis Bonneric, Claudie Minguez et Jannie Coquery, élus de la mairie

Signalons quand même le beau geste des nouveaux fleuristes de « Au fil des Fleurs » (près du complexe funéraire)de la Peyrade, qui ont bien fleuri toutes ces dames et la fête, au riche programme, qui se prépare le week-end prochain, toujours à la Peyrade.



Les dames remercient "Au Fil des Fleurs"




Enfin, honneur au dernier du 11km, âgé de plus de 70 ans.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum