FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[ France ] pourquoi Dieudonné s'est invité a la fête du FN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

pizman

avatar
modérateur
modérateur
A la grande stupéfaction de pas mal de monde, l'humoriste Dieudonné, qui lui même s'était engagé politiquement dès 1997 (puis 98,2000,2004) en défendant la cause du peuple noir et dénonçant les frontières religieuses, s'est rendu ce samedi à la "fête" organisé par le FN au Bourget...

Personnalité très contre-versée ( de part ces déclarations et différents sketchs), tout le monde est plus ou moins surpris de le voir au coté de jean-marie Le Pen.

Ces explications sur LCI : ici

Voir le profil de l'utilisateur

aline

avatar
Envoyé spécial
Envoyé spécial
Pas si surpris que ça, ses accointances avec des responsables du Fhaine ne datent pas d'aujourd'hui...

Voir le profil de l'utilisateur

aline

avatar
Envoyé spécial
Envoyé spécial
Dieudonné, non merci !

Alors que Dieudonné a annoncé soutenir la candidature de José Bové aux élections présidentielles, ce dernier a rejeté ce soutien "étant en total désaccord avec ses prises de position et ses initiatives publiques récentes".


Voici un message envoyé par l’un des coordinateurs de unisavecbove.org sur le refus d'accepter la signature de Dieudonné .

L’épisode Dieudonné n’est pas anodin et je me permets d’y revenir suite cet article de sousmarinvert.

La décision de refuser la signature de Dieudonné a été prise après consultation de José et en plein accord avec lui ce dont atteste son communiqué personnel. Quiconque connaît José sait pertinemment qu’on ne lui force jamais la main.

Cette décision n’était pas une décision tactique dictée par des considérations d’opportunité, mais une décision politique motivée par des raisons de fond. Il ne s’agit ici ni de liberté d’expression, ni de censure. Dieudonné a parfaitement le droit de dire et de signer ce qu’il veut. Il est parfaitement libre de signer notre appel.

Mais nous nous sommes parfaitement libres de dire que Dieudonné n’est pas des nôtres et c’est exactement ce que nous avons voulu signifier par notre communiqué.

Dieudonné n’est pas des nôtres. Il l’a été longtemps, mais il ne l’est plus.
Sa fréquentation, médiatisée et mise en scène par lui-même, de Le Pen au cours de ces derniers mois est la manifestation symbolique de l’aboutissement d’un parcours qui l’a conduit à changer de camp.

Tout parallèle avec avec la démarche de José est de ce point de vue totalement déplacé.
Mais, au delà de ce constat avéré et incontestable, il convient de s’interroger un peu plus sur le sens de cette signature. Contrairement à ce que certains disent, il ne s’agit pas d’un coup médiatique fait pour nous torpiller, mais d’une opération politique qui a du sens.

Dieudonné est manipulé et instrumentalisé par un petit groupe "politique" qui a un projet et une stratégie. Le projet, c’est l’alliance "rouge/brun" et la stratégie, c’est de chercher à établir des passerelles entre la gauche radicale et l’extrême-droite.
La signature de Dieudonné a pour fonction d’accréditer l’idée qu’il y a compatibilité entre le Pen et nous. Le message subliminal est le suivant : " Voyez, je fréquente Le Pen et je signe pour Bové, l’un comme l’autre sont des réprouvés, comme moi-même, l’un comme l’autre incarnent une forme de révolte populaire, comme moi-même, tout ça n’est pas si différent et devrait pouvoir se retrouver un jour".
Il s’agit de pratiquer le mélange des genres et la confusion des options fondamentales pour favoriser l’établissement de passerelles entre les fachos et nous.

Ces gens savent que la très grande majorité des nôtres ne s’y laissera jamais prendre[, mais ils espèrent toujours que quelques uns s’y laisseront piéger et c’est toujours ça de pris pour eux.

En signant notre appel, Dieudonné a fait un acte politique qui a cette signification. Nous y avons répondu par un autre acte politique, le refus d’enregistrer sa signature, dont la signification est strictement inverse. Cette signification est la suivante : il n’ y a aucune compatibilité, ni aucune passerelle possible entre Le Pen et nous.
Refuser la signature de Dieudonné, c’est tout simplement refuser le lien symbolique que son entourage tente d’établir entre Le Pen et nous à travers sa signature. L’accepter aurait été entretenir la confusion sur ce point fondamental. C’aurait été accepter que le soutien à José soit compatible avec la fréquentation de Le Pen.

Il faut certainement s’en expliquer auprès de ceux qui appuient Dieudonné de bonne foi. Mais pour pouvoir s’en expliquer, il fallait poser clairement l’acte.

Salut et fraternité

Rémy Jean pour le collectif unisavecbove

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum