FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


INFOS
VILLE

INFOS PRATIQUES

TOURISME

ECOCITOYENNETE
ANNUAIRE ASSOCIATIONS



Derniers sujets
» Le petit Journal de demain jeudi 20 avril
Mer 19 Avr 2017 - 16:27 par P.Aime

» Le Petit Journal de ce jeudi 13 avril.
Jeu 13 Avr 2017 - 10:21 par P.Aime

» Frontignan dans Le Petit Journal du jeudi 6 avril
Mar 4 Avr 2017 - 12:38 par P.Aime

» Le Petit Journal de demain jeudi 30 mars
Mer 29 Mar 2017 - 12:43 par P.Aime

» Dans Le Petit Journal de jeudi 23.
Mar 21 Mar 2017 - 17:29 par P.Aime

» Iris de la Gardiole et question.
Mar 14 Mar 2017 - 22:15 par P.Aime

» Dans Le Petit Journal de jeudi.
Mar 14 Mar 2017 - 9:47 par P.Aime

» Le Petit Journal de demain mercredi 1er mars
Mar 28 Fév 2017 - 16:54 par P.Aime

» le petit Journal du 22 février arrive demain mercredi
Mar 21 Fév 2017 - 22:58 par P.Aime


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'avenue des Vignerons:9 mois pour accoucher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

P.Aime


Membre chevronné
Membre chevronné
forum citoyen, boulevard urbain à Frontignan


Pour la deuxième réunion d’information sur les travaux du boulevard urbain concernant la partie du boulevard des Vignerons jusqu’au square du Muscat y compris, la salle Voltaire a fait le plein ce mardi 19 octobre.
Tout ce que la municipalité de Frontignan compte d’élus concernés par ces travaux, avec le maire à leur tête, bien sûr, était présent avec à leurs côtés les ingénieurs –architectes dont le projet a été accepté.
C’est Pierre Bouldoire qui a exposé en long, en large –et presque « en 3D » !- les diverses phases des travaux et leurs aspects particuliers qui concernent les riverains du boulevard, lesquels n’étaient pas les seuls dans le public, comme on le verra par la suite.
Donc c’est la 2è phase d’un « chantier lourd » qui est entamée, pour un coût de 15 millions d’euros ( sur toute sa longueur), un chantier « important pour l’image de la ville » a ajouté le maire.
Toutefois, s’y rattachent un certain nombre de contraintes pour les riverains habitant les rues qui débouchent sur ce boulevard : les rues P .Doumer, le boulevard V.Hugo, l’avenue J.Moulin, les rues A.Baume et des Airolles et le square du Muscat.
Ces travaux étaient donc nécessaires car il n’y avait pas eu de gros travaux depuis plus de 20 ans, les trottoirs étaient pratiquement inexistants, les divers réseaux étaient aériens, la signalisation antédiluvienne, la chaussée dégradée et l’usure certaine pour tout ce qui était dessous, a-t-il été noté au passage.



L’ASPECT « EN COUPE » DU FUTUR BOULEVARD
Le modèle retenu sera grandement similaire à celui de l’avenue de la Libération, avec un trottoir nord (côté Gardiole) variant entre 1,20m et 1,90m de largeur, une aire de stationnement de 2m, une ligne d’arbres, une chaussée de roulement de 5,80m et un trottoir sud (côté mer) variant entre 3,40m et 3,80m (comprenant un « bateau de 0,85m pour l’entrée des propriétés privées) et enfin des candélabres du style de ceux posés sur la Libération.

SOUS LE BOULEVARD

Sous cette voie on posera les réseaux des eaux usées, celui d’eau potable, des télécoms, de l’éclairage public, la fibre optique, le câble, l’EDF basse tension, le gaz et l’évacuation des eaux pluviales. L’investissement sur ces réseaux est censé tenir 100 ans.

LE SQUARE DU MUSCAT

Le Square du Muscat va devenir une véritable place avec des places de stationnement perpendiculaires ou parallèles à la nouvelle voie et des traversées pour piétons.

Cela fera un « linéaire » de 450m, le double de la Libération, pour un coût de 3,2 millions d’euros.
Une première difficulté : la coordination nécessaire entre tous les concessionnaires et ceci sur une durée de 8 mois, à partir de ce mois d’octobre, ce qui devrait nous mener jusqu’en juin juillet si tout va bien.

DEVIATIONS

Du fait de la fermeture complète ( ou de la circulation alternée) du boulevard des Vignerons pendant cette période, des déviations vont être mises en place, avec
- le giratoire au bas de l’avenue F.Mistral (qui permet de tourner à gauche quand on la descend, pour aller au centre ville)
- la rue du Négoce te le quai Voltaire prolongé (qui sera en sens unique pour rejoindre l’avenue Gambetta)
- la rue de la Gendarmerie et du Carignan
- la suppression de 20 places de stationnement au bas de Mistral
- la voie nord à partir de l’avenue Schweitzer (qui sera à double sens)

PRINCIPES DE L’ORGANISATION/

-Le réseau pluvial « va imposer son rythme » (c’est lui dirige le reste)
-On va tenter de conserver une voie praticable de circulation pour les riverains et les commerces dans le sens centre ville-la Peyrade.
-On va procéder par moitiés de chaussée.

DES POINTS COMPLEXES.

De couleur rouge eu noire, ces points sont dits « cruciaux » :
- des Airolles jusqu’au square du Muscat
- des J.Moulin à P.Doumer
- le carrefour V.Hugo/avenue Vignerons
- Là, la circulation sera interrompue pendant 6 semaines.

CALENDRIER
1) La 1ère phase de préparation et d’étude commencée en mai 2010 se termine en ce mois d’octobre
2) Jusqu’en novembre, les déviations vont être mises en place et les arrêts de bus changés.
3) Jusqu’en avril 2011, travaux de voirie et sur les réseaux.
4) De janvier à avril 2011, la voirie sera visible
5) Finition, de juin à juillet.

RECOMMANDATIONS DE LA MAIRIE

AVANT les travaux, s’il y a des demandes de la part des riverains, contacter les concessionnaires si des travaux sont envisagés par des particuliers (réseaux, entrées…) et les contraintes que ça entraîne.

PENDANT les travaux :un seul interlocuteur :la ville, avec un numéro de téléphone (et après un N° pour l’astreinte) afin d’entretenir un dialogue permanent si besoin est.
04 67 18 51 50

Conclusion de Pierre Bouldoire : « ça va être difficile, compliqué et long » mais « on peut se revoir pendant le chantier ».

Mais certains n’ont pas attendu le chantier pour poser la toute première question et ce, au nom d’un groupe de cyclistes frontignanais inquiets sur la non prise en compte par le projet d’une voie cyclable.
L’argumentation de son porte-parole, Mme Toulemonde se présentait solidement : « le vélo est accessible à tous, la ville est plate mais étendue…il faut éviter les gaspillages d’énergie et la pollution….nous souhaitons utiliser le vélo avec nos enfants comme moyen de transport…L’avenue de la Libération ne se révèle pas un modèle de sécurité absolue, sans piste cyclable, vu son étroitesse et les bordures métalliques dangereuse en cas de chute… ». Donc, pourquoi pas une piste cyclable sur ces 450m de boulevard, à supposer qu’elle soit possible dans son prolongement vers la Peyrade ?

Réponse du maire, essentiellement sur l’impossibilité de créer une vraie piste cyclable réglementaire de 1,70m unidirectionnelle ou de plus de 3m en bidirectionnelle au regard de la larguer des trottoirs. Même une « unidirectionnelle » de 1,70m sur un trottoir (sud) de 2,55m-quand on enlève le « bateau » de 0,80m- ne met plus le trottoir aux normes. Et de toute façon, le boulevard sera une « zone 30km/h », assez large pour que deux bus se croisent sans replier les rétroviseurs et alors les véhicules n’auront qu’à tenir compte de la présence des cyclistes, les trottoirs étant réservés aux piétons et aux fauteuils roulants.
« La volonté est là mais on ne peut pas » a été en quelque sorte l’objection ultime du maire.
Par contre, la route des étangs, entre la déchetterie et la Peyrade sera entièrement livrée aux piétons et cyclistes dans un futur proche. Ce qui n’est pas une « option touristique » de la circulation cycliste.


Le grand-père de tous les cyclistes frontignanais, jamais le dernier à intervenir avec tout son bon sens


(Le débat sur cette question serait donc terminé ? Pas sûr. Les cyclistes continuent à se concerter pour étudier la question de plus près encore-NDLR)

Photo d'en tete



Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum