FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


INFOS
VILLE

INFOS PRATIQUES

TOURISME

ECOCITOYENNETE
ANNUAIRE ASSOCIATIONS



Derniers sujets
» JOURNEE MONDIALE DU DIABETE
Dim 19 Nov 2017 - 22:18 par frontignanais

» Journée Mondiale du Diabète à Sète
Mer 15 Nov 2017 - 19:37 par P.Aime

» JOURNEE MONDIALE DU DIABETE
Lun 13 Nov 2017 - 20:39 par frontignanais

» Journée Mondiale du Diabète aux Halles de Sète ce mardi 14
Lun 13 Nov 2017 - 14:46 par P.Aime

» Musc'art 61 sur Médiaterranée
Jeu 9 Nov 2017 - 14:53 par P.Aime

» A la salle Izzo, une exposition en or.
Sam 21 Oct 2017 - 10:54 par P.Aime

»  60è Musc'art: pour la Guadeloupe et une Dame aux yeux verts
Jeu 12 Oct 2017 - 17:28 par P.Aime

»  Va-t-on ouvrir les yeux et la bouche, un jour?
Mar 10 Oct 2017 - 14:00 par P.Aime

» les douceurs du mistral
Dim 24 Sep 2017 - 18:46 par P.Aime


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Comment appellera-t-on la prochaine monnaie locale?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

P.Aime


Membre chevronné
Membre chevronné





La salle Patry était bien remplie hier soir vendredi, grâce à l’invitation de « Frontignan en transition », qui poursuit inlassablement son travail d’information, d’échanges et de conviction auprès d’une population qui s’élargit peu à peu, à partir d’un noyau de fidèles et de convaincus. Comment vivre, bientôt, dans l’après pétrole, est en gros l’essentiel de la question que se posent tous ceux qui réfléchissent à un avenir moins prévisible, moins évident, moins confortable qu’il ne l’était auparavant. Comme le disent certains humoristes, l’avenir, c’était mieux avant ! Alors comment envisager au mieux la vie, dans des conditions qui ne seront plus celles que l’on a connues ? Les « Transition », comme on les appelle, à Frontignan comme ailleurs où d’autres groupes se forment, réfléchissent donc au cours de réunions thématiques, à la nourriture, l’énergie, l’habitat, la consommation, aux transports, à une autre manière d’être et de faire, finalement, et espèrent convaincre le plus grand nombre pour se préparer à de proches échéances, celles que vont vivre nos enfants et nos petits-enfants. Et hier soir, après un petit casse-croûte en commun, tiré des sacs,un thème éminemment fédérateur, l’argent, était illustré par un film, « l’Argent dette », un film très pédagogique et édifiant, sur l’histoire de l’argent et de ce qu’il représente aujourd’hui. Ceux qui ne maîtrisent pas forcément toutes les arcanes de la finance, n’ont pas forcément tout compris, mais il apparaît clairement –mais ça on le savait déjà- que la finance et les banques, gouvernent notre monde, nous asservissent, des particuliers que nous sommes, jusqu’à nos gouvernants, et que nous utilisons dans une grande proportion, de l’argent qui n’existe pas et que si ce système continue, il court à sa perte, perdants que nous sommes déjà devant ses folles exigences, qui ne profitent qu’à une minorité, toujours la même.

D’où une proposition, déjà en état de fonctionnement ici ou là : créer une monnaie locale, sans intérêts, quels qu’ils soient, pour faire tourner le commerce. Et Jean-François Marques, tenancier d’un café à Pezenas, de nous expliquer le fonctionnement de « l’Occitan », la monnaie parallèle, en quelque sorte, qui circule à Pezenas, à partie d’une association. C’est tout à fait légal, est même subventionné par la mairie et fait des adeptes chez des commerçants-lesquels n’y gagnent pas forcément- comme chez des piscénois, qui peuvent régler avec cette monnaie, sur un an, renouvelable. Un « occitan » vaut un euro. On vous rend la monnaie en euros. Et ça favorise l’activité, la fidélité, chez des commerçants locaux qui l’acceptent. Voilà ce que j’ai compris. Si je fais erreur, que ceux qui ont mieux compris me corrigent !

Je trouve ce système intéressant. Pezenas voudrait faire des émules à Frontignan, mais on dit que les commerçants d’ici ne se bousculent pas au portillon. Tout est affaire de conviction. Il faudrait essayer, pour voir. S’il vous reste des occitans à la fin de l’année, on vous les rembourse. On parle toujours d’argent, de valeur, de référence à l’euro….on ne sort pas tout à fait du « Système ». Le système des « Sels » et d’échanges de services me séduirait un peu plus. Et même un régime « sans Sel », dont je vais exposer les principes simples dans un autre prochain post.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum