FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


INFOS
VILLE

INFOS PRATIQUES

TOURISME

ECOCITOYENNETE
ANNUAIRE ASSOCIATIONS



Derniers sujets
» Du "sport en ville", ça vous dit?
Mer 26 Sep 2018 - 14:59 par P.Aime

» Quand les diabétiques se retrouvent à Frontignan
Mar 25 Sep 2018 - 19:15 par P.Aime

» On fait du vélo à Frontignan?
Lun 24 Sep 2018 - 16:15 par P.Aime

» Les Alternatiba de passage à Frontignan jeudi 20
Lun 17 Sep 2018 - 12:33 par P.Aime

» Fête au Barnier: une belle randonnée avec Raymond
Sam 15 Sep 2018 - 18:28 par P.Aime

» Du Frontignan, du Vic, du Mireval, si vous voulez...
Mar 11 Sep 2018 - 21:25 par P.Aime

» Bonjour
Mar 11 Sep 2018 - 20:46 par P.Aime

» Le président du Département à la coopérative de Frontignan
Mer 5 Sep 2018 - 20:38 par P.Aime

» les vendanges familiales et amicales des Campos
Jeu 30 Aoû 2018 - 22:16 par P.Aime


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La peinture continue à vivre à Frontignan.Avec Michel Ballet

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

P.Aime


Membre chevronné
Membre chevronné
C’est sans doute ce début d’hiver ensoleillé qui provoque un certain réveil de la peinture dans l’air artistique frontignanais. La peinture est formidablement vivante ici et c’est bien pour cela qu’elle veut le signifier. Comme Michel Ballet, auparavant membre des « Tendancielles » de la galerie Bresson, qui continue de travailler et même d’exposer tant qu’il trouvera des lieux accueillants pour y accrocher quelques tableaux. C’est ainsi qu’après Christophe, le coiffeur, qui a accepté une œuvre, c’est l’agence « Frontignan Immo », place Jean-Jaurès, qui en sympathique voisine, a posé quatre tableaux de Michel Ballet sur ses murs. Parce que deux mois d’exposition( juillet et août) à la de Loupian, c’est appréciable, mais on peut toujours essayer d’être prophète en son pays, à Frontignan, pour faire vivre son art. Et cet art de Ballet, c’est d’abord le fruit de dix années de travail avec le grand peintre agathois, Champieux, ainsi que l’inspiration qu’il puise « dans la transparence des œuvres du trop méconnu Nicolas de Staël », nous confie Michel. Lequel, s’il peut encore trouver d’autres lieux pour transmettre sa passion et ses convictions artistiques, sera vraiment ravi, faute d’être entendu….à Frontignan !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum