FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


INFOS
VILLE

INFOS PRATIQUES

TOURISME

ECOCITOYENNETE
ANNUAIRE ASSOCIATIONS



Derniers sujets
» REUNION PUBLIQUE
Ven 16 Fév 2018 - 16:04 par P.Aime

» Le quartier des 2 Pins a son nouveau conseil
Ven 16 Fév 2018 - 14:46 par P.Aime

» Dans la Gardiole, avec Alain Campos, son "Ambassadeur"
Mar 13 Fév 2018 - 19:32 par P.Aime

» Bonjour
Sam 10 Fév 2018 - 13:55 par Fronticoop Energies

» INVITATION AU DEBAT LA SANTE DANS L'ASSIETTE
Mer 7 Fév 2018 - 14:53 par P.Aime

» VŒUX ET GALETTES 2018 DE L'ALASMIF
Lun 5 Fév 2018 - 22:28 par frontignanais

» Comme les abeilles et le soleil, Fronticoop rayonne
Jeu 25 Jan 2018 - 18:24 par P.Aime

» Quel "canal" pour l'avenue de Lesseps?
Jeu 25 Jan 2018 - 14:14 par P.Aime

» A.G. de La Graine: toujours des débats
Mar 23 Jan 2018 - 14:45 par P.Aime


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Embarquement sur le Canal du Midi avec Serge Palau

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

P.Aime


Membre chevronné
Membre chevronné


Une maestria d'historien-conteur chez Serge Palau



Serge Palau, frontignanais, est loin d’être un inconnu sur le stade Freddy Bigotière, où il suit assidûment en tant que vice-président du Thau rugby, tous les matchs de son équipe le dimanche. Mais cet ancien principal de collège est aussi un fin lettré, amateur d’archives et qui plus est, d’histoire, celle de sa région, où il a déjà donné des conférences, à Béziers, par exemple où il a parlé de Ferdinand de Lesseps. D’où cette soirée à la salle Voltaire, où il a entretenu une pleine salle, sur l’histoire du canal du Midi et de son constructeur, Paul Riquet. Tout, nous avons tout eu sur Riquet, sa famille, les avant-projets du canal, ses conditions de réalisation, et ce jusqu’à….son inachèvement, puisque le canal était censé déboucher sur le port de Sète, dont nous avons aussi eu l’histoire, liée à celle de la création de la Peyrade, ce qui n’a pas gâché le plaisir de la centaine de personnes présentes, passionnées d’histoire locale, qu’on ne lit pas tous les jours dans les journaux.

Dès le début, avec force cartes, documents et autres vieux parchemins projetés sur écran, Serge Palau nous a appris des choses étonnantes. Sur les Romains par exemple qui avaient déjà pensé à contourner l’Espagne en reliant la Méditerranée à l’océan. Puis avant Louis XIV, une quinzaine de projets voulaient faciliter les transports d’olives, de blé et de vin, de Montpellier à Bordeaux, transports qui s’effectuaient par ânes. D’où une certaine effervescence à Béziers sous Louis XIII quand le projet du canal a commencé à prendre corps. Mais grâce à la volonté d’un certain Colbert et malgré quelques problèmes d’ensablement causé par l’effondrement des rives, commencé en 1666, la solidité, la qualité et même la notion « d’éternel » étaient au programme et d'un canal, financé à 40% par l’Etat, 40% par les états du Languedoc et 20% par Paul Riquet et sa famille, canal qui s s’est mis à couler en 1681 grâce à un ingénieux système d’alimentation mis au point par Riquet et consistant, grosso modo, au déversement des eaux du lac de St Ferréol et des rivières adjacentes, de part et d’autre de la ligne de séparation des eaux de la Montagne Noire.

Le canal aujourd’hui, vit les problèmes que chacun connaît : la maladie du chancre doré qui touche les platanes des rives, des arbres qui doivent être tous abattus pour procéder à une nouvelle plantation, ce qui va coûter des sommes faramineuses. Mais un tel ouvrage classé au patrimoine de l’UNESCO en vaut sûrement la peine et la prochaine étape pour la sauvegarde de cette réalisation « éternelle » est entamée…



Une salle des plus attentives

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum