FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Frontignan présent au 16è Festival du Livre de la Mer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

P.Aime


Membre chevronné
Membre chevronné
Le  Festival du Livre de la Mer a vécu sa 16è édition en octobre à Argelès-sur-Mer, organisé qu’il était par « Argelès Livre de la Mer », « Massana » et l’Office Municipal d’Animation d’Argelès.
Le samedi matin, en présence du député Pierre Aylagas, d’Antoine Parra, maire d’Argelè et de Guy Esclopé, conseiller régional à la Culture, André Vinas, le vénérable président d’Argelès Livre de la Mer  a reçu des mains de Véronique Lejeune, représentante du bourgmestre de Fontaine-l’Evêque (Belgique) le Grand Prix International de la Francité. André Vinas, qui a consacré sa vie à la littérature, à la langue française et au patrimoine de sa chère Catalogne, s’est montré très touché par l’honneur qui lui a été fait.
Puis pendant les deux après-midi de samedi et dimanche, douze intervenants-conférenciers  se sont succédé pour emmener leur public à travers îles et archipels-le thème de cette année- avec des exposés richement documentés et illustrés de magnifiques images dignes des lieux évoqués.
Ainsi, Vincent Vinas, en digne fils de son père, a traité « De l’île singulière à l’isolement », s’agissant de Sète que Vincent connaît fort bien..
Robert Roman, en ancien ingénieur aux connaissances très pointues, a évoqué « Les navires antiques », avant que Bernard Rieu, ne fasse découvrir au public « Majorque, une île proche, que le Roussillon a pourtant perdu de vue ».
Elena Vlaicu, une piscénoise auteur d’un livre sur « Les femmes sous dictatures » en Roumanie, a souligné « cet îlot de latinité en Europe qu’est son pays natal. Sylvie Chaban, une passionnée de Corse a dit combien la Méditerranée nous était si proche. Enfin, André Libert, l’un des piliers du Festival, venu de Belgique, a présenté »Les frisons sans frissons », avec toute la verve dont il est coutumier.
Le dimanche après-midi, après les rencontres du matin, Jean Garridou, éminent professeur venu de Palavas, nous a fait voyager à travers l’Histoire, avec l’Hermione, la frégate de la liberté. Puis Jean Surjus, en fin connaisseur et amoureux de sa Guadeloupe, a passé au crible tous les plaisirs insolites qu’on peut y trouver.
Au plus près de leur meilleur ami Sylvère Godéré, peintre argelésien  hyperréaliste, protégé de Salvador Dali, les frontignanais Angela et Pierre Mamier, ont rendu hommage à l’artiste maudit et méconnu, à travers le livre que le peintre a laissé avant de mourir, isolé qu’il était par la maladie sur son « île », humaine, spirituelle et artistique.
                                                        
Le talentueux Jean-Pierre Cathala, des éditions « Avant Quart » a enfin lu des poèmes du dernier livre « Echotidiens » de l’immense écrivain qu’est André Vinas, lequel a produit, malgré son grand âge, une riche causerie sur « La mer des îles et sans île ».
Ce 16è Festival s’est terminé le dimanche soir dans une chaude ambiance festive et conviviale, créée par la chorale des Cantarelles de Saint-André dont les chanteurs ont soulevé l’enthousiasme  général grâce au souffle puissant de leurs chants catalans générateurs de liesse.
                                               
Le Festival 2017 portera sur « Les civilisations perdues », auxquelles les organisateurs et participants apporteront de nouveau toute leur culture et leur savoir-faire.
L

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum