FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Un beau mariage à Frontignan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Un beau mariage à Frontignan le Lun 10 Juil 2017 - 13:15

P.Aime


Membre chevronné
Membre chevronné
Oui, Facebook a bien son utilité. Remontons à la source de l’événement. La gentille Sandra- qui entre autre préside aux destinées de l’antenne de la Ligue contre le Cancer à Frontignan-poste il y a quelques temps une info intéressante concernant « Vélo d’Oc », une petite entreprise que vient de monter à Frontignan, Luc Aubertin. Je le contacte afin de m’intéresser à ce qu’il fait, pour « le Petit Journal », l’hebdo de l’Hérault auquel je collaborais. On se voit. Je fais l’article. On sympathise. Et j’en apprends plus : sa compagne Christelle Guiberteau est une éminente coureuse à pied qui se préparait pour le marathon de Paris. En amateur de course à pied moi aussi, je rencontre Christelle après son marathon et rédige un article pour le célèbre hebdo ( !!) au retour de Paris de l’équipe du Tri Run Frontignan. Je connaissais donc Luc et Christelle un peu mieux et réciproquement au point qu’une sympathique amitié est née entre ce jeune couple dynamique et le journaliste galérien que j’étais. Or, il y a deux mois, voilà que Luc et Christelle décident d’unir leurs vies officiellement devant Monsieur le maire. Et de recevoir alors une gentille invitation à me joindre à la famille et aux amis en ce 8 juillet, invitation que j’ai prise « en journaliste », sauf que depuis, j’ai « divorcé » du « Petit Journal », moi ! Restait mon fidèle Forum, pour dire tout le plaisir que j’ai pris à suivre le mariage de Luc et Christelle ce dernier samedi, du oui du couple, aux réjouissances de la soirée au domicile du couple, que j’évoquerai d’autant plus à la fin, qu’il me faut faire connaître de nouveau, au niveau du Forum, les compétences de Luc sur tout ce qui est vélo.








Ce samedi donc, à la salle Voltaire, c’est une quarantaine de personnes qui entouraient le couple pour l’engagement solennel devant un élu deux fois rassurant ( !) puisqu’il s’agissait de Ange-un beau prénom pour célébrer un mariage !- Grignon, qui plus est, délégué à la sécurité et à la tranquillité publique de la ville.
 Les deux oui prononcés, la liesse générale s’est transportée au pied des escaliers, dans le parc Voltaire (Orsetti), pour les photos souvenirs où famille et amis se sont succédé.




Et la soirée de commencer au domicile du couple, sous forme de « garden-party ».



Là, toute une organisation attendait l’assistance, invitée à partager le bonheur du couple ainsi que les petites surprises minutieusement préparées, tant du côté de la gastronomie que du côté traditions et réjouissances.

A côté de  l’apéritif qui accompagnait la brasucade, un appétissant méchoui était préparé par des spécialistes manifestement professionnels de la chose.




Sur la « scène » de la terrasse, musique et danses ont coloré l’ambiance. Avant que la mariée ne lance son bouquet et que soient lâchés une multitude de ballons.




Toujours prévenants, nos mariés, pour trinquer,  n’oubliaient aucune table où des contacts sympathiques se nouaient entre ceux venus « de l’extérieur » et les autochtones frontignanais, pas si nombreux et pas si ventrebleus que ça, finalement !



Le fabuleux méchoui dégusté, la soirée s’avançait vers le clou de la soirée, avec un petit montage filmé d’annonces de films avec les mariés pour héros et surtout, le grand moment de « la jarretière », quand les exclamations et applaudissements ont accompagné les enchères.
Nous nous sommes laissé dire que pour le dessert, il y avait du muscat et des zézettes de Sète mais sans doute un symbolique gâteau, que le diabète nous a empêchés de déguster, alors que des travaux au jardin nous attendaient aussi le lendemain matin.
  C’était une première en matière de mariage à Frontignan qui aura marqué nos bons souvenirs de la ville, grâce à cette gentillesse spontanée de ce jeune couple, qui mérite vraiment toutes les réussites possibles, avec leurs enfants, dans la ville où ils ont choisi de résider et  travailler.
Concernant Luc, voici l’article paru dans « Le Petit Journal », qui veut montrer toutes les compétences que Luc met au service du vélo et qui méritent d’être connues dans toute la ville.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum