FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Deux poètes frontignanais s'illustrent à Montpeyroux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Francoli


Envoyé spécial
Envoyé spécial
Il n’y a pas que le muscat qui s’exporte, les poètes frontignanais aussi…



Samedi le 30 juin à 18h, à Montpeyroux , dans la salle et la cour de l’ancien couvent, s’est tenue une rencontre artistique « Lectures –exposition –films » organisée par les Editions Jorn, l’association frontignanaise « Humanisme et Culture » et le Foyer Rural.

- Le poète Nicole Drano Stamberg a présenté et signé son nouveau livre : « Résurgences du ruisseau Lagamas dans le désert »

- Des poèmes de Nicole Drano Stamberg , illustrés par les gravures très intériorisées et personnelles de l’artiste britannique Rebecca Holtom) e

- Joan Pau Creissac a lu des poèmes du livre traduits en occitan avec la participation d’une chroniqueuse de Frontignan, Angela Mamier-Nache et Jean-Claude Forêt.

- D’autres poèmes traduits en mooré par Joachim Kaboré Drano, ont suivi

- Puis ces mêmes poèmes ont été lus en allemand, en anglais, en arabe, en espagnol, , en gallo ou patois breton( par l’excellent Georges le Breton !)









, en hébreu, en hongrois, en italien, en japonais, en mooré , en roumain, en russe et en occitan fermez le ban !)

- Le vernissage de l’exposition de gravures de Rebecca Holtom, un vrai tempérament artistique, a complété cette séance de lectures ainsi que la projection d’un film,





Sékouantou ou naître , vivre et mourir en pays gourmantché(Burkina Faso), un documentaire filmé « à la source » par Georges Drano, très convaincant et très apprécié par le public de tout âge présent ,tellement son contenu est fort et intelligent..

Les écoles de Frontignan détiendraient avec ce film un bon cours original et pédagogiquement très riche à exploiter, tellement il sort des sentiers battus, comme

« Souvenirs of Africa », autre réalisation documentaire de Géraldine Giordano d’après des images de Georges Drano

Les deux auteurs frontignanais ont réuni un public amateur d’art, fort de quelque 70 personnes.



Une sorte de magie a flotté tout le long de ce programme très chargé mais original et jamais ennuyeux.

Nicole Drano a récité et chanté d’une voix hiératique, oracle émouvant, des poèmes frissonnants. Mallarmé disait : « Toute chose sacrée et qui veut demeurer sacrée s’enveloppe de mystère ».

Le film de Georges Drano a relié l’Europe au continent africain, les images suivent les traces d’un passé solennel et commun à tous les homo sapiens de notre planète.

Ces deux sensibilités posent des regards émus sur une Arche du Temps poussée par leur force créatrice.

La manifestation a pris fin tard dans la soirée autour d’un repas africain convivial servi par deux charmantes demoiselles dans leurs boubous







et d’une vente de desserts au profit des écoles publiques du Burkina Faso.





Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum