FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


INFOS
VILLE

INFOS PRATIQUES

TOURISME

ECOCITOYENNETE
ANNUAIRE ASSOCIATIONS



Derniers sujets
» 3 frontignanais reçus au 63è Musc'art
Mar 16 Jan 2018 - 13:27 par P.Aime

» Concert pour l'Inde à la salle de l'Aire
Lun 15 Jan 2018 - 16:08 par P.Aime

» Les voeux de Pierre Bouldoire
Dim 14 Jan 2018 - 21:59 par P.Aime

» INVITATION AUX VŒUX ET A LA GALETTE DES ROIS DE L'ALASMIF
Ven 5 Jan 2018 - 2:37 par frontignanais

» JOYEUX NOEL
Dim 24 Déc 2017 - 20:42 par frontignanais

» Le 62è Musc'art à Côté Mer
Mer 13 Déc 2017 - 13:28 par P.Aime

» Jardinage: étude du sol, avec Robert Morez et le CPIE
Lun 11 Déc 2017 - 22:52 par P.Aime

» JOURNEE MONDIALE DU DIABETE
Dim 19 Nov 2017 - 22:18 par frontignanais

» Journée Mondiale du Diabète à Sète
Mer 15 Nov 2017 - 19:37 par P.Aime


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

A l'Espace Bresson: expressions estivales contemporaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Francoli


Envoyé spécial
Envoyé spécial
Les vernissages se succèdent avec toujours autant de bonheur à l’Espace Bresson, boulevard V.Hugo.

Le plus récent a eu lieu ce vendredi 13 juillet et livre pendant des deux mois d’été, les œuvres de Attanasio, Michel Ballet, Jean-Yves Bresson, Frania, Marina Di Dona, Miranda et de Georges, l’ami écossais du groupe des Tendancielles, que nous présenterons bientôt en particulier.

Ce groupe d’artistes, toujours aussi prolifiques, participe activement -et librement, surtout- à la vie culturelle locale, ce n’est pas le moindre de leur mérite.

Ils en ont d’autres.

.

En vitrine, Marina Di Dona sculpte des corps chargés de significations profondes qui scrutent la mémoire d’un trauma dans un finish très humaniste



.

A côté d’elle, Miranda montre ses mini- sculptures pleines de spontanéité et de charme, toujours aussi « mirandesques » à 100%, c’est-à-dire fraîches et candides.





Sur les cimaises, Frania, présente une dominante- portrait plus appuyée, plus expressive et avance son langage plastique.





Attanasio se sert d’un « journal de lumière » et ses triptyques dévoilent une surprenante capacité d’aller à l’essentiel d’une fulgurance, d’une vision très liée à son intimité.



Michel Ballet exploite les subtilités de la couleur, en vrai virtuose des champs énergétiques « zen ». Chez lui, un grand appétit d’énergie solaire et des tensions inédites entre formes géométriques.





Jean-Yves Bresson peint des idées chargées de valeurs symboliques et plastiques et son pinceau est activé par une insatiable curiosité culturelle, vécue avec intensité. Ses instruments d’analyse et de compréhension de l’acte artistique sont de plus en plus affutés et il nous dévoile ses ressorts les plus intimes avec plus de clarté et de consistance.



Quant à Georges, l’ami écossais de tous, il étale et rassemble sur le sol, au milieu de ses partenaires, quelques morceaux de son propre vécu, sorte de parcours initiatique et philosophique à travers un puzzle de vie savamment composé.



C’est à voir, tout simplement, aux heures d’ouverture, le matin entre 10h et midi et l’après-midi, jusqu’à 19h30.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum