FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Evy GRANDRIE, artiste passionnément responsable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Francoli


Envoyé spécial
Envoyé spécial
Originaire d’une région à cheval sur la Bretagne et la Basse-Normandie et désormais frontignanaise, Evy Grandrie offre une biographie d’une grande et remarquable diversité, et d’une richesse rarement atteinte.

Peintre, critique d’art, responsables d’expositions particulières d’artistes, inventeur de matière à base de sable et même de style artistique, décoratrice, sculpteur sur le thème de l’eau, créatrice de la « Fontaine Evy », sans compter ses préoccupations architecturales, Evy est une artiste multi- polyvalente, un tourbillon de pensée créatrice qui a installé dans le quartier de la Bergerie son propre Musée- Galerie, et ce sous la présidence de l’Inspecteur Général du Ministère de la Culture, Monsieur Jean de Bengy.

Après avoir exposé à travers le monde, en Allemagne, Autriche, au Burkina- Faso, au Canada, au Japon, au Chili, en Italie et bien sûr en France, cette initiative qui ne peut faire qu’honneur à la ville de Frontignan, impose le respect pour sa discrétion et l’absence de publicité qui en est faite, la galerie n’étant ouverte que sur rendez-vous.

La journée portes ouvertes du Musée- Galerie qui a été proposée dernièrement au Mas Evy par un beau week-end de juillet, avait pour thème : « Un cri pour l’homme ».

Là , l’artiste guide nos pas et petit à petit, nous captons son message énergique, visionnaire, humain, en forme de cri du cœur déchirant, le cri d’une terrestre qui a mal à la Terre.





Déjà, en 1996, Evy s’adresse tout bonnement à Jacques Chirac, dans une lettre- manifeste d’un haut civisme : « …La terre est malade, la planète est envahie….La pollution est ingurgitée par tout ce qui vit, eau, plantes, animaux, hommes,…. », lettre à laquelle le président a répondu qu’ « il va apporter une attention à votre plaidoyer pour la planète ».

Evy laisse deviner son mal planétaire à travers divers ouvrages, autant d’épées de Damoclès au-dessus de nos têtes. Les titres en disent long sur les intentions de l’artiste : « Détresse », « SAMU », « Arômes terriens », « Rés- urgences », « Lit- quidité », « Asphyxie »….







D"entrée, une œuvre monumentale en résine capte les perles d’eau qui un jour deviendront de sang si on blesse et continue à salir la planète bleue.





Puis à l’intérieur, les tableaux constituent des collages qui laissent peu de place à la rêverie. L’air est gris, le tunnel des âmes mortes se remplit , la pollution gagne du terrain dans un monde qui n’en peut mais , violenté qu’il est par toutes sortes d’agressions.





Arrive « « la fontaine Evy », projet grandiose qui lui tient à cœur et qui attend preneur. Œuvre sculpturale de 300m sur 300 et de 20 m de hauteur, c’est sa « révolution », son hommage à l’Eau, source de vie.

Les œuvres d’Evy sont traversées de jets rouges pourpres ou d’autres, enfumées de noir.



Le geste artistique veut alors stopper cette douleur aiguë ressentie devant cette désertification inéluctable de ce monde de plus en plus aliéné. Alors, les individus écrasés, aveuglés, perdus, à terre ou cherchant désespérément l’air pur, donnent dans une expressivité et une dramatisation très évocatrices.

Cette galerie- encore une fois par trop méconnue à Frontignan- est le temple d’une vraie voix, d’une vraie prise de conscience, constante et fertile. Le redoutable talent de cette artiste complexe, à la façon de penser très ouverte et à la foi inébranlable, devrait la projeter au devant de la scène publique, éveiller l’intérêt des promoteurs de la culture de la ville de Frontignan et des animateurs de la vie touristique afin que les touristes français et étrangers ne « bronzent pas idiots » sur la plage toute proche.

Faudrait-il encore un argument pour nous convaincre de rejoindre cette « femme – héraut » d’un probable Déluge, conséquence du mépris porté à la dégradation de la planète que les paroles de cette « femme engagée » qu’elle reconnaît être, lors de l’inauguration de son exposition, nous montrent que « l’on peut communiquer à travers l’Art….alerter par la création….et travailler sur les thèmes de l’Eau et de la Pollution ».

Tout ceci pour nous inciter « à mener des actions très positives en urgence, car nous sommes tous responsables ». Les styles qu’elle a inventés, comme le « Evy- jirn et le « fangérisme » rappellent d’ailleurs ces souillures envahissantes qui nous mènent à l’asphyxie.





Evy Grandrie crée une thérapie de l’individu, une mise en harmonie et en relation avec lui-même, avec ses semblables et l’Univers. Elle déclenche des idées solidaires et les véhicule « pour faire quelque chose ». Son pouvoir de conviction est stimulant et exemplaire. Son cri d’indignation intime est une émotion moderne, un appel de reconquête d’un Paradis terrestre perdu.

Quelqu’un disait que « la lucidité est la souffrance la plus proche du soleil ».

Evy est alors très proche de notre astre lumineux. Car en matière de lucidité et de souffrance, en plus du talent, elle se pose là !

Tel: 04 67 78 67 63 ; E mail:YVYGRANDRIE@aol.com. Ouverture de la galerie sur rendez-vous uniquement.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum