FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


INFOS
VILLE

INFOS PRATIQUES

TOURISME

ECOCITOYENNETE
ANNUAIRE ASSOCIATIONS



Derniers sujets
» Triathlon demain jeudi 12 juillet aux Mouettes
Mer 11 Juil 2018 - 19:04 par P.Aime

» Climat et Transition au Cinémistral
Sam 30 Juin 2018 - 9:32 par P.Aime

» Paroles, paroles...pour les Calmette.
Mar 26 Juin 2018 - 13:28 par P.Aime

» Le 68è Musc'art sur Mediaterranée
Sam 16 Juin 2018 - 10:12 par P.Aime

» FINALE CHAMPIONNAT DE FRANCE BENJAMIN DE ROLLER-HOKEY
Ven 8 Juin 2018 - 21:04 par frontignanais

» 68è Musc'art demain à Côté Mer
Mer 6 Juin 2018 - 13:11 par P.Aime

» Patience, au bar!!!!!!!!!!
Dim 3 Juin 2018 - 18:32 par P.Aime

» Les jeunes de l'école de théâtre Ah Bon? progressent
Mer 30 Mai 2018 - 20:28 par P.Aime

» Musc'art 67 avec Patrick Jean
Ven 11 Mai 2018 - 10:06 par P.Aime


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Lire à la Plage: quelques pages blanches !

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Lire à la Plage: quelques pages blanches ! le Mer 15 Aoû 2007 - 14:41

Francoli


Envoyé spécial
Envoyé spécial



Pas la grande foule hier soir mercredi 14 août sur le port, pour la deuxième édition de « Lire à la Plage », organisée par l’association des « Quatre Saisons ». C’est que, curieusement, les neuf écrivains invités et présents, se retrouvaient comme « punis », isolés qu’ils étaient d’un centre d’animation où ils se trouvaient l’an passé pour la première édition, celui de la place Vauban, où d’ailleurs, cette année le petit marché artisanal se tenait de nouveau.

Donc, hier soir, on avait ce petit marché sur la place Vauban, « Lire à la plage », en face ,sur l’espace derrière l’Office de Tourisme, le feu d’artifice sur le port (que certaines personnes cherchaient et attendaient), bref une organisation un peu « explosée » qui ne favorisait ni les uns, ni les autres, alors que si l’on avait regroupé tout ce monde de bonne volonté au même endroit, sous les lumières et près des commerces du centre Vauban, le succès- comme on dit- de cette manifestation, celle de la Fête du Port, rappelons-le, aurait été plus évident.

Ceci dit, sans aucune aménité, mais dans un esprit de critique constructive, afin que l’an prochain, jamais deux sans trois etc….si l’on refait cette fête, l’on puisse voir les choses autrement.

Hier soir donc, un peu perdus au milieu d’un certain « désert », neuf écrivains ayant au moins une racine avec Frontignan, étaient là, à table, avec leurs livres, pour accueillir un public amateur de lecture, d’histoires, d’humain, de rencontre et, pourquoi pas….de muscat, car les châteaux du muscat de Frontignan (Stony, La Peyrade, la Plaine et Président )ainsi que la coopérative avaient bien joué le jeu, en offrant une dégustation gratuite aux visiteurs, dégustation toujours aussi appréciée, surtout quand des plaisanciers connaissant le muscat sur le bout des doigts se mettaient à en exprimer toutes les qualités et saveurs !

Il y avait là Olivier Martinelli, avec plusieurs de ses livres, Recardo Nunes, avec ses recueils de poèmes, Maurice Nougaret, bien sûr, le grand animateur des Quatre Saisons, avec ses deux trois romans dont le dernier, « Un morceau de toile cirée », Bernadette Boissié-Dubus, la nouvelle présidente des Quatre Saisons-oui, oui, nous vous l’annonçons !-, Raymond-André Blot, frontignanais et vitolphiliste. Ah, vous ne connaissez pas ? Alors consultez son livre sur les collections de bagues de cigares !

Puis il y avait Jean Valette, l’infatigable historien de Frontignan, restaurateur de sites archéologiques comme un four à chaux ou la croix de la Gardiole à la limite des communes de Gigean, Balaruc et Frontignan, et Martine Pilate, qui après le succès sur l’histoire de la pétanque, inventée par son grand-père, vient de sortir deux romans.

Les rencontres se sont donc faites, enrichissantes, toujours positives, mais les organisateurs auraient aimé plus de….vie ce soir-là, autour des livres, même si de la bonne musique populaire a permis quelques pas de danse, dans un espace vraiment ….ouvert !

Allez, la culture à Frontignan n’est pas morte. Il suffit de se battre toujours et encore pour elle !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum