FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


INFOS
VILLE

INFOS PRATIQUES

TOURISME

ECOCITOYENNETE
ANNUAIRE ASSOCIATIONS



Derniers sujets
» Le 62è Musc'art à Côté Mer
Mer 13 Déc 2017 - 13:28 par P.Aime

» Jardinage: étude du sol, avec Robert Morez et le CPIE
Lun 11 Déc 2017 - 22:52 par P.Aime

» JOURNEE MONDIALE DU DIABETE
Dim 19 Nov 2017 - 22:18 par frontignanais

» Journée Mondiale du Diabète à Sète
Mer 15 Nov 2017 - 19:37 par P.Aime

» JOURNEE MONDIALE DU DIABETE
Lun 13 Nov 2017 - 20:39 par frontignanais

» Journée Mondiale du Diabète aux Halles de Sète ce mardi 14
Lun 13 Nov 2017 - 14:46 par P.Aime

» Musc'art 61 sur Médiaterranée
Jeu 9 Nov 2017 - 14:53 par P.Aime

» A la salle Izzo, une exposition en or.
Sam 21 Oct 2017 - 10:54 par P.Aime

»  60è Musc'art: pour la Guadeloupe et une Dame aux yeux verts
Jeu 12 Oct 2017 - 17:28 par P.Aime


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Ciné attac sur la Mal bouffe au cinémistral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

aline

avatar
Envoyé spécial
Envoyé spécial
CINE ATTAC
vendredi 15 décembre dés 19H

Projection du film FAST FOOD NATION de Richard Linklater

Accueil apéro de spécialités du terroir dés 19H.

Projection suivie d’un débat animé sur la mal bouffe et l’industrialisation alimentaire par ATTAC Bassin de Thau, en partenariat avec la Confédération paysanne & slow food.

Soirée présentée par des étudiants en licence de Cinéma à l’Université Paul Valéry.
En avant première : petit film surprise sur « le kidnapping du Mac Do de St Jean de Védas », à déguster avec humour et sans modération.



Dernière édition par le Dim 3 Déc 2006 - 14:10, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

thierrysix

avatar
Membre chevronné
Membre chevronné
Merci Aline pour cette info !

Je me permet de rajouter le lien vers la bande annonce diffusée sur cinemovies

Voir la bande annonce ( Lecteur quick time. Pour un autre lecteur, rendez vous sur la fiche du film)

Voir le profil de l'utilisateur

aline

avatar
Envoyé spécial
Envoyé spécial
MMmmmmm, la bande annonce met en appétît !

Voir le profil de l'utilisateur

pizman

avatar
modérateur
modérateur
c'est clair!!! un film qui nous donne les réels joies de 'bouffer' au mc do et autres "malfood" mais sera-t-il faire ouvrir les yeux??Dans tous les cas l'information va passer et ça va faire pas mal de remue-ménage Very Happy Very Happy Very Happy
cool

Voir le profil de l'utilisateur

coyot

avatar
Membre actif
Membre actif
un quart de la population mondiale souffre d'obésité alors que dans le meme temps les trois quarts qui reste voudraient simplement manger,si c'est possible!et pas d'la merde de préférence!ou sont les oies,les chevres et les poulardes roties?y'a des végétariens peut-etre?

Voir le profil de l'utilisateur

thierrysix

avatar
Membre chevronné
Membre chevronné
Eh oui ! les végétariens grâce à internet peuvent se préparer de bons petits plats gastronomiques, mais il y en a qui n'ont pas compris ce qu'etait un plat végétarien !

Suivez ce LIEN et regardez les ingrédients du curry "végétarien"

Laughing

Voir le profil de l'utilisateur

annabelle


Membre actif
Membre actif
<BLOCKQUOTE id=941b2869>
Salut à tous,
J’ai enfin réussi a voir la bande annonce du filme et en cherchant un peu je suis tombé sur le site officiel voici l’adresse
http://www.fastfoodnation-lefilm.com/
Allez le voir si ce n’est pas déjà fait, il y a pas mal d’info « sympas », des liens etc.…..
Bon j’avoues aussi que je n’est pas pris le temps d’aller voir tous les liens, car je préfère encore allez réparé mon vélo et faire un peu d’exo physique que de rester assis sur une chaise devant l’ordi.
Voila pour l’info.

Et s.v.p ne rentrer pas dans un clivage : mange de la viande, mange pas de viande. A mon avis le problème réside surtout dans le mode de production, et de la logique capitalise. Ne pensez vous pas ?
N’oublions pas que tous les légumes ( au claire de lune) ne se dandine pas tous avec ardeurs.
La production des légumes à grande échelles c’est pas mieux. Les o.g.m., les traitements chimiques…..,</BLOCKQUOTE>

Voir le profil de l'utilisateur

aline

avatar
Envoyé spécial
Envoyé spécial
Et s.v.p ne rentrer pas dans un clivage : mange de la viande, mange pas de viande. A mon avis le problème réside surtout dans le mode de production, et de la logique capitalise. Ne pensez vous pas ?
N’oublions pas que tous les légumes ( au claire de lune) ne se dandine pas tous avec ardeurs.
La production des légumes à grande échelles c’est pas mieux. Les o.g.m., les traitements chimiques…..,

D'accord avec toi à 200% !

Voir le profil de l'utilisateur

coyot

avatar
Membre actif
Membre actif
moi qui suis un gros viandard,j'avoue avoir eu un temps quelques réticences sur cette philosophie.puis un jour un pote m'a fais un repas végétarien et je dois dire que j'ai été agréablement surpris.quand a manger tout le temps ainsi,mes papilles ne le désirent pas...pi moi non plus.en gros,je le comprend mieux,merci a toi de m'avoir ouvert les yeux.

Voir le profil de l'utilisateur

aline

avatar
Envoyé spécial
Envoyé spécial
C'est en anglais mais c'est édifiant !
http://video.google.fr/videoplay?docid=-7276091529608936316&q=viande

Thierry, je ne trouve plus le lien du film d'animation sur le même sujet, élevage intensif-viande industrielle, meatx ou quleque chose comme ça ???

Voir le profil de l'utilisateur

pizman

avatar
modérateur
modérateur
la meatrix!!! par habitude de garder tous mes mails (et aussi par flemme de les effacer Laughing )

le liens: http://www.themeatrix.com/intl/france/dub/

Voir le profil de l'utilisateur

aline

avatar
Envoyé spécial
Envoyé spécial
ça a du bon d'être conservateur, parfois !!!! Merci Pizman

Voir le profil de l'utilisateur

13 Une vérité qui dérange....vraiment ? le Sam 2 Déc 2006 - 20:40

Pierrot34


Membre éclairé
Membre éclairé
Bon je sais que le film "Une vérité qui dérange" passait au Cinémistral le même soir que la réunion du "comité". Mais lors du débat, fort animé, qui a suivi, il aurait été bon que l'un(e) d'entre vous vienne apporter une position. Faute de cela, on ne pourrait pas entamer le débat à ce propos? Au besoin je ferais un copier-coller du papier de Midi Libre, relatant ce qui a été débattu. Et à partir de là, ça donnerait des bases de discussion, non ?

Voir le profil de l'utilisateur

aline

avatar
Envoyé spécial
Envoyé spécial
Salut Pierrot,
Je pense que personne ne verra d'inconvénient à ce que tu mettes ton article en ligne, dans un nouveau sujet "environnement" et qu'ainsi s'ouvre un débat sur l'état de la planète et les pratiques humaines dans une société libérale...

Voir le profil de l'utilisateur

aline

avatar
Envoyé spécial
Envoyé spécial
Quelques précisions sur la contre soirée mal bouffe :


Richard Linklater, le réalisateur

La soirée débutera dès 19h par un apéro "bonne bouffe" fait de produits du terroir, produits issus de l'agriculture biologique et du commerce équitable, offert par les vignerons du domaine de Babio et du château Coupe-Rose à La Caunette, ADN Abeurad'Oc, Aux terroirs en biodynamie et d’autres producteurs de la Confédération Paysanne.

A 20h30 , Projection d’un court Métrage "drôle et incorrect", le Kidnapping de Ronald, qui relate le réel kidnapping du clown de Saint Jean de Védas en 1998. La projection sera suivie d'un court débat en présence des réalisateurs, "héros" du fait.

Aux alentours de 21h, Projection du film Fast food nation de Richard Linklater

suivie vers 23h, d'un débat en présence de Mohand Acherar d’ATTAC Sète Bassin de Thau, de Serge Azaïs, Porte Parole de la Confédération Paysanne et de Philippe Vaudo, Président du convivium du Bassin de Thau de Slow Food.

Cette soirée sera présentée et animée par un groupe d’étudiants en Troisième année Cinéma à l’Université Paul Valéry.

Renseignements au 04 67 48 45 37.

Voir le profil de l'utilisateur

Pierrot34


Membre éclairé
Membre éclairé
Désolé de faire un si mauvais jeu de mots mais je sors après:twisted: Le réalisateur du film en question, "Linklater", fait en français "lien plus tard", non? Alors je dis que le lien, il faut le faire maintenant:bounce: Je dirai même plus, en parlant pour ma "chapelle": voir la une de Midi Libre aujourd'hui jeudi 7:"Les petits Languedociens mangent de plus en plus mal" et donc la page 25 du cahier qui explique ketchup, mayo, gâteaux et peu de fruits légumes (dans une région qui pourtant produit ceux du "régime crétois", faut le faire:!: )Allez, tous au turbin, manches remontées:!:

Voir le profil de l'utilisateur

aline

avatar
Envoyé spécial
Envoyé spécial
Consistante soirée !


Comme vous le savez, le cinémistral avait convié son public à un consistant ciné Attac «Mal Bouffe » vendredi dernier.

Une soirée comme on les aime, la dernière de l’année, conviviale et intelligente, qui a débuté dès 19h par un apéro du terroir, buffet, vin et même champagne bio et équitables offerts par des producteurs du coin.

C’est ensuite un court métrage hilarant, le kidnapping du Ronald Mac Donald de St Jean de Védas en 1998, qui a été projeté pour la première fois dans une salle de cinéma. Un clin d’œil des plus potaches, à mourir de rire, le film du rapt du « nain absolu » selon ses preneurs d’otage, d’anciens membres du FLNJ (Front de Libération des Nains de Jardin), présents dans la salle, jusqu’à sa reconduite à la préfecture, sous l’œil des flics et des journalistes en passant par quelques horribles scènes de torture où l’otage est forcé à manger du navarin d’agneau et à boire du St Emilion ! Expliquant qu’ils n’étaient pas assez fous pour aller manger au Mac Do, les kidnappeurs-réalisateurs ont expliqué qu’ils avaient commis cet acte parce qu’ils s’étaient rendus compte qu’ils détestaient ce nain symbolique. « On a alors décidé de s’le faire, pour se marrer » ont-ils déclaré.

Après la projection de « Fast Food Nation », un peu longuet à mon avis même si le propos est on ne peut plus juste, le débat s’est engagé entre le public (salle comble), les représentants d’Attac, de la Conf et les étudiants en cinéma, co-organisateurs de la soirée.
« Un peu caricatural » pour certains, « bien en dessous de la réalité » pour d’autres, le film a "l’avantage d’exister" pour tous, et d’ouvrir le débat sur l’industrie du fast food en particulier, sur l’industrie agro alimentaire en général, et inéluctablement sur le modèle de société que l’on veut construire.
La discussion a fait ressortir qu’à l’évidence, c’est bien le système néo libéral mondialisé qui engendre immigration, travail des clandestins, misère sociale, pollution, mal bouffe, mort de la petite paysannerie, aliénation des esprits (pub, goûts préfabriqués et uniformisés…)... et que tout ceci dépasse bien sûr largement l’industrie du fast food et même l’industrie de la viande, comme en témoigne, par exemple, l’agriculture intensive pollueuse et esclavagiste.

Relevée dans le film et dans le débat, une note d’espoir, autrement appelée prise de conscience citoyenne, où chacun réalise qu’il est acteur et que l’acte d’achat est un acte fort et hautement politique.
Egalement ressortis dans la discussion, un rapprochement avec les producteurs locaux, qui évite l’intermédiaire «grande distribution » est notamment souhaitable tout comme l’éducation des plus jeunes totalement intoxiqués par la pub omniprésente.

En conclusion, encore et toujours et plus que jamais : vigilance et résistance !



L'équipe du ciné (Priscilla et Angèle) et les étudiants en cinéma, co-organisateurs de la soirée.
(Photo Alex- Merci Alex!!! Exclamation Wink Laughing)

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum