FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[france]Fillon 'juge nécessaire' la démission de Jean-Paul B

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

Jeffe


Membre chevronné
Membre chevronné
Le Premier ministre François Fillon et la ministre du Logement Christine Boutin ont "jugé nécessaire la démission" de Jean-Paul Bolufer, directeur de cabinet de Mme Boutin, mis en cause pour l'appartement à loyer modéré dont il bénéficie, indique Matignon dans un communiqué jeudi.

Pour sa part, le conseiller social du président de la République Raymond Soubie a estimé qu'il fallait "toujours faire preuve d'exemplarité lorsqu'on a quelque pouvoir dans la République", à propos du logement à loyer modéré dont bénéficie le chef de cabinet de Christine Boutin.

"C'est à sa ministre de prendre une position sur ce sujet", a précisé M. Soubie sur LCI alors que la polémique enfle sur la situation de Jean-Paul Bolufer.

Le conseiller de l'Elysée a fait remarquer que "c'est la situation d'un certain nombre de fonctionnaires ou d'agents du secteur privé qui bénéficient de logements de fonction à des cours qui ne sont pas les cours du marché".

"C'est vrai que ce n'est pas très normal qu'il y ait des différences très importantes de loyers payés par les citoyens français selon la situation dans laquelle ils se trouvent", a-t-il toutefois ajouté, estimant qu'"il faut toujours faire preuve d'exemplarité lorsqu'on a quelque pouvoir dans la République".

Sur le cas de M. Bolufer "les conclusions à en tirer, ça relève de lui, ça relève de sa patronne", a insisté le conseiller de l'Elysée.

Le ministre du Travail Xavier Bertrand a souhaité jquant à lui, sur RTL, que M. Bolufer "régularise très vite" sa situation.

"Comme il est directeur de cabinet du ministre du Logement, il faut qu'il régularise sa situation vite et bien, le plus tôt possible", a déclaré Xavier Bertrand.

"S'il ne veut pas régulariser, dans ce cas-là vous en tirez les conclusions", a-t-il ajouté, mais "une chose est certaine: il faut que les choses se régularisent très vite".

Mercredi, le Haut commissaire aux solidarités actives Martin Hirsch avait jugé que M. Bolufer devait "proposer sa démission"

e Canard enchaîné a révélé dans son édition de mercredi que M. Bolufer était logé depuis 1981 dans un appartement à loyer modéré de 190 m2 boulevard de Port-Royal à Paris (Ve), au prix de 6,30 euros le m2.

Mercredi, le Haut commissaire aux solidarités actives Martin Hirsch avait jugé que . Bolufer devait "proposer sa démission".
A ben pourquoi ?

Voir le profil de l'utilisateur

Jeffe


Membre chevronné
Membre chevronné
our Martin Hirsch, haut commissaire aux solidarités actives, le directeur de cabinet de la ministre du logement, Jean-Paul Bolufer, devrait "proposer sa démission" à Christine Boutin. Le haut commissaire réagissait aux révélations du Canard enchaîné du mercredi 19 décembre, confirmées mardi par le ministère du logement, selon lequel que Jean-Paul Bolufer loue un appartement à loyer modéré appartenant à la RIVP (Régie immobilière de la ville de Paris) depuis 1981 et paye ses loyers depuis cette date au tarif fixé par la Régie. Il faut que "tous ceux qui ont des responsabilités en matière de logement soient exemplaires", a rappelé M. Hirsch, mercredi sur RTL. "On est dans des fonctions dans lesquelles on n'est pas là pour se servir les premiers, mais pour servir les autres", a-t-il ajouté.


Le logement de Jean-Paul Bolufer se situe dans un immeuble haussmannien du quartier de Port-Royal (5e arrondissement), bénéficie d'une "double exposition et d'une très jolie vue sur la chapelle du Val-de-Grâce", et d'un parking, écrit Le Canard enchaîné. "Dans le secteur, ce genre de galetas se loue habituellement entre 20 et 30 euros du mètre carré." Mais Jean-Paul Bolufer "bénéficie d'un loyer équivalant à celui des HLM réservées aux foyers les plus modestes, soit 6,30 euros du mètre carré". Avec un loyer d'environ 1 200 euros par mois, M. Bolufer économise 2 600 à 4 500 euros par rapport aux prix des loyers du marché privé, selon l'hebdomadaire. Contacté par ce dernier, Jean-Paul Bolufer a déclaré ne pas se souvenir du montant de son loyer, mais assuré qu'"il était très près du prix du marché".

la suite
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-991307@51-991310,0.html

Voir le profil de l'utilisateur

Boucaru


Membre éclairé
Membre éclairé
Bonjour,

Le cas de cet homme n'est pas isolé, mais c'est parfait pour la gauche de taper sur lui. Ce qu'il faut c'est démolir la ratière complète, vous verrez qu'il n'y aura très certainement pas que des resquilleurs de droite dans son cas. Alors qu'attend depuis des années le socialo de Maire pour agir en toute équité et non seulement lorsqu'il s'agit des personnes concernant le camp adverse.
Je n'excuse rien en disant cela, Paris c'est la capitale et les logements sont hypers chers, ce qui fait que toute personne cherche à se loger au mieux. Cet homme je ne le connais pas, donc je m'abstiens de tout commentaire. Est-ce un directeur ou bien un politique ? Si c'est un directeur, c'est un employé de la fonction publique, pas un PDG de chez Carrefour, voyez la différence ?
Alors justice OUI, mais pour tous et dans ce cas là, ça risque de sentir la vase corrompue des deux cotés.
Mais peut être suis-je à coté de la plaque dans cette affaire car je ne connais pas cet homme.

Voir le profil de l'utilisateur

thierrysix

avatar
Membre chevronné
Membre chevronné
Ca fait plaisir de voir que l'on trouve enfin un terrain d'entente maintenant que les socialo-sarkozyste sont bien mélangés au gouvernement et qu'ils montrent tous leur vrai visage Wink

Voir le profil de l'utilisateur

Français


Membre chevronné
Membre chevronné
Normal qu'il demissionne, je suis d'accord aussi. On devrait lui faire payer les arriérés par rapport au loyer normal...
Mais bon, faut faire gaffe, car dans les quartiers HLM, y'a aussi pas mal de monde qui profite de ce systeme en ayant des revenus élevés. N'y avait-il pas un maire/député qui, soit-disant, y vivait a Sete?

Voir le profil de l'utilisateur

Jeffe


Membre chevronné
Membre chevronné
Tout a fait d'accord avec vous. ce n'est pas la droite que je combat, c'est ces politiciens vereux qui vous servent de jolies phrases et par derriére...
Ce mÔssieur était directeur de cabinet de Mme Boutin et quelques temps auparavant ils avait déclaré que certains abusaient des logement sociaux...et qu'il allait leur faire la peau !

Voir le profil de l'utilisateur

Français


Membre chevronné
Membre chevronné
C'est ce qu'on appelle l'effet boomerang, mais là, il l'a pris dans la tronche, le boomerang !

Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur

Boucaru


Membre éclairé
Membre éclairé
Bonjour,
Ce matin il était sur RMC et il s'est expliqué, son affaire est entre les mains d'une avocate car il ne compte pas en rester là.
Donc à suivre.

Voir le profil de l'utilisateur

Français


Membre chevronné
Membre chevronné
De plus, il a l'air de vouloir remuer la vase....

ça va etre terrible !

Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur

Jeffe


Membre chevronné
Membre chevronné
parfait ! Qu'il remue. Et que TOUS tombent. Droite et gauche.
Les priviléges sont une honte pour la démocratie.
Vous voyez, cher boucaru et francais, qu'il est important d'etre vigilant sur ce qu'il se passe en notre nom, avec nos impots, et souvent dans notre dos.
ne se fier qu'aux seules informations "officielles" ne nous garantie pas la verité.
que Sarko couche avec qui il veut ne m'interresse pas. Qu'il protége entre autre son pot lagardere qui manipule les finances publiques, là, je ne suis pas d'accord.
c'est lui qui est aux affaires alors c'est lui que je surveille.
et vous devriez aussi le faire. car c'est vous qui l'avez élu, donc c'est de votre responsabilité de surveiller qu'il est bien l'homme que vous avez élu.

Voir le profil de l'utilisateur

Boucaru


Membre éclairé
Membre éclairé
Tout juste cher ami,

Mis à part un petit détail, c'est que je ne fais pas de politique de manière engagé. Mais je ne m'inquiète pas, je sais que d'autres bien plus engagés y veillent.
Je suis particulièrement contre tout ce qui est passe droit, privilège de fonction, c'est à dire je suis directeur ou chef de cabinet, alors je me permets ci ou ça. Donc compte tenu que cet homme a soit disant fait des allusions dans ce sens, alors il devait commencer par lui même. Hein ? charité bien ordonnée...
Les magouilleurs n'ont jamais attiré ma considération, de quel bord que ce soit.

Voir le profil de l'utilisateur

Boucaru


Membre éclairé
Membre éclairé
http://www.lefigaro.fr/politique/2007/12/22/01002-20071222ARTFIG00416-logement-chevenement-dans-le-collimateur.php

Bonsoir,

Tiens donc, que lis-je dans le figaro ? Jean-Pierre Chevènement ce pauvre socialo qui occupe un logement HLM... Mais qui es ce fouteur de M...e qui a eu l'idée de parler des pauvres et de leur HLM ?

Bon socialiste qu'il est et proche des valeurs humaine, respect de la devise socialiste: "Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais"
Quand c'est des gens de droite, c'est scandaleux, quand ce sont des gens de gauche, c'est une polémique de caniveau....
Des voix s'élèvent pour demander à l'ex-ministre de quitter ses appartements. A commencer par celle d'un élu local de Belfort, Christophe Grudler, qui juge la situation «doublement choquante»
Entre autre Jean-Pierre Chevènement est assujetti à l'impôt sur la fortune.
Pour ce pauvre socialiste ce logement n'est que la résidence secondaire dans laquelle il habite seulement en fin de semaine quand il va à Belfort.

Voir le profil de l'utilisateur

thierrysix

avatar
Membre chevronné
Membre chevronné
C'est une honte ces gens qui se prétendent socialistes, qui paient l'impot sur la fortune et qui bénéficient de logements sociaux alors que les plus démunis n'y ont meme pas acccés. Et en plus, il en a plusieurs !!!

"Il parait qu'au scrutin, ventre bleu, on te d'mande ton avis,
Ne crois pas qu'un bulletin, la mort bleue, ça va changer ta vie,
Sociale-démocratie, ventre bleu, libéralocratie,
Ceux sont des mots rassis, la mort bleue, que mâchent des vieux assis"

Voir le profil de l'utilisateur

Français


Membre chevronné
Membre chevronné
Ben pourquoi on ne parle pas d'un certain ancien député-maire qui vivait en HLM de part chez nous?
Enfin, il vivait "sois-disant" là-bas, hein?

clown Rolling Eyes

Voir le profil de l'utilisateur

Jeffe


Membre chevronné
Membre chevronné
Ben si parlons-en. Si c'est toujours d'actualité, évidement. Plus nous serons nombreux à dénoncer les injustices de tous bord, plus nous auront des chances d'etre entendu, non ?

Voir le profil de l'utilisateur

Jeffe


Membre chevronné
Membre chevronné
Boucaru a dit: Mais qui es ce fouteur de M...e qui a eu l'idée de parler des pauvres et de leur HLM ?
De qui parlez vous ?
Quand a Chevénement, si c'est avéré, c'est tout aussi scandaleux.

Voir le profil de l'utilisateur

Français


Membre chevronné
Membre chevronné
Je suis d'accord. Quand au "fouteur de m...e", je le felicite. Cela tend a me prouver que, dans pas mal de domaines, un changement s'amorce quand meme, quoi qu'on en dise. On dirait que le ménage commence tous azimuts.....

Voir le profil de l'utilisateur

Boucaru


Membre éclairé
Membre éclairé
Ben je pensais à celui qui a déclenché cette affaire, c'est pas le canard qui a dénoncé Jean-Paul B. ? ou bien Martin Hirsch ou le Monde, je ne sais plus d'où c'est parti en fait.

Voir le profil de l'utilisateur

19 Et Chevénement de même ! le Lun 24 Déc 2007 - 14:50

Joss


modérateur
modérateur
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/politique/20071222.OBS1544/logement_social__chevenement_a_son_tour_mis_en_cause.html
et remercions le canard car grace à lui, les magouilles de tout bords vont sortir au grand jour. Qu'attend donc notre président pour sanctionner d'une maniére exemplaire ces individus qui profitent sans retenues de leur fonction d'élus pour s'en mettre plein les fouilles ?

Houps, je sors de mes prérogatives de modérateur, mais j'ai pas pu m'empecher...Promis je le fais plus !

Voir le profil de l'utilisateur

Jeffe


Membre chevronné
Membre chevronné
c'est pas le canard qui a dénoncé Jean-Paul B. ?
parce que pour vous, dénoncer les maguouilles et autres abus de pouvoir, c'est foutre la merde ? Meme le front national essaye de dénoncer. Seriez vous encore plus à droite ?

Voir le profil de l'utilisateur

Jeffe


Membre chevronné
Membre chevronné
Depuis toujours, Le Canard enchaîné est clairement indépendant. Même s'il garde une sensibilité de gauche, il n'hésite pas à dénoncer toutes les dérives des politiques quels que soient leurs bords politiques. Farouchement attaché à son indépendance éditoriale, le journal refuse les annonceurs. Il reste l'un des derniers journaux d'investigation en France. Ne se référant pas à l'AFP, comme la plupart des quotidiens, Le Canard est connu pour renifler les scoops, et faire éclater les scandales. À ce titre, il est craint et lu par l'ensemble de l'échiquier politique, et n'éprouve pas plus de compassion envers une défaite d'un parti de gauche ou droite, qui plus est si c'est un extrême. Comme le dira Escaro, dessinateur du Canard enchaîné, «la tendance actuelle du Canard, c’est l’objectivité. Ni gauche, ni droite »
http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Canard_encha%C3%AEn%C3%A9

Le savoir est source de progrés. Nous en priver conduit au crétinisme.

Voir le profil de l'utilisateur

Boucaru


Membre éclairé
Membre éclairé
Bonsoir jeffe,

Ben il a foutu la merde à celui qui avait des choses à cacher, y compris celui de gauche dernièrement incriminé. Quand à mes opinions politiques, elle ne concernent que moi, tout comme vous qui vous revendiquez dans un de vos posts comme anarchiste, ce qui est votre plein droit mon cher, c'est cela la démocratie. Bon, après faut voir combien vous êtes à penser pareil, mais comme nous le constatons vous et moi, il y a des magouilleurs de partout et nous le dénonçons. Je suis comme vous, un petit de la france d'en bas, un ouvrier qui en a bien chié dans sa vie, qui a connu le besoin, et qui vit comme tout le monde.
Avez vous remarqué que la classe ouvrière a tendance à s'égarer vers l'extrême, mais pas de gauche, ce qui est d'une grande responsabilité de cette extrême gauche qui semble ne plus répondre à cette classe ouvrière. Moi je suis plus modéré, j'ai retrouvé mes idées avec celles de Nicolas, notre président et nous sommes majoritaires.
Quand à la gauche antilibérale, elle n'a pas été foutu de faire une alliance autour d'un programme commun, alors pour convaincre les français, ben ils ont du boulot devant eux.
Bon Noël santa .

Voir le profil de l'utilisateur

Jeffe


Membre chevronné
Membre chevronné
asses d'accord avec votre analyse. et je comprends que vous vous retrouviez dans les propositions du candidat Sarkozy.
là ou nous ne sommes pas d'accord c'est sur la certitude qu'il va bien le faire. Qu'il en a les moyens.
Moi je vois plein de contradictions dans ses premieres mesures.Croyez moi sur parole je prefererais de loin voir que les choses vont bien. Je ne suis pas un rebelle par plaisir mais parce que les injustices de ce monde m'y poussent.
Bon Noel à vous

Voir le profil de l'utilisateur

24 des nouvelles de l'affaire le Jeu 17 Jan 2008 - 23:32

Jeffe


Membre chevronné
Membre chevronné
Après avoir quitté son poste de directeur de cabinet
de la ministre du Logement à la demande de Christine Boutin, Jean-Paul
Bolufer va devoir quitter son appartement, le bien qui a été à
l'origine de ses ennuis depuis le mois de décembre dernier. Il occupait
ce logement de 190m2 situé boulevard du Port-Royal dans le XIVe
arrondissement depuis 25 ans, une propriété de la Ville de Paris, louée
depuis 25 ans à un prix très modéré. Même révisé au fil des années, il
se situait toujours à un prix trois ou quatre fois inférieur à celui du
marché, soit 1.200 euros.
Jean-Paul Bolufer dispose de six mois pour quitter ce logement à
partir de mercredi, date à laquelle un huissier est venu lui signifier
officiellement la fin de son bail. Pour obtenir cette résiliation
anticipée, le président de la Régie immobilière de la Ville de Paris a
fait jouer une clause spéciale pour "inoccupation de son logement à
titre de résidence principale" pendant plus de dix ans. Jean-Paul
Bolufer avait en effet sous-loué son appartement à deux reprises à des
amis.
Cette affaire "Bolufer" pourrait ouvrir la voie à d'autres résiliations
de baux pour des logements à loyer modéré de la Ville de Paris. Le
président de la Régie a en tout cas demandé à ses services
d'inventorier la situation de quelque 350 locataires hébergés dans des
immeubles de prestige appartenant à la ville.source
A quand le remboursement des sommes non payées ? Monsieur tout le monde
lui, s'il se fait épingler sur une fausse déclaration, on oublie pas de
le faire payer. ET POUR TOUS DROITE ET GAUCHE.
350 locataires hébergés dans des
immeubles de prestige appartenant à la ville
Qu'ils y restent si ca leur fait plaisir mais qu'ils payent le vrai loyer !

Voir le profil de l'utilisateur

Jeffe


Membre chevronné
Membre chevronné
zut j'ai cru voir des chiffres puis pfff y zont disparu. y a un esprit dans ce forum

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum