FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Faut-il décompter le temps de parole du Président?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Jeffe


Membre chevronné
Membre chevronné
Après un premier refus du CSA, le PS remet ça. François Hollande,
Premier secrétaire du parti, s'est entretenu mercredi avec le président
du Conseil supérieur de l'audiovisuel, Michel Boyon, pour lui demander
d'encadrer le temps de parole du président de la République.
Une requête qui divise députés de droite et de gauche. Solidaire de
la majorité, l'élu du Nouveau Centre François Sauvadet juge cette
demande incongrue: "Le Président a une place à part dans nos
institutions." Jean-Christophe Cambadélis, député socialiste, fait lui
l'analyse inverse: "C'est un Président engagé, donc il doit compter." ...lire la suite
alors là on touche le fond ! parce que le président empeche fançois hollande d'avoir un programme !
M hollande se chamaille parce qu'il a pas eu autant de sucettes que son pot Sarko !
M hollande n'a peut etre pas compris que deux trois mesurette par ci par la, c'est pas ca qui va sauver la france de sa dégringolade économique sociale etc...
M Hollande n'a pas encore attaqué les problemes de fond et il veut la parole.
Si quelqu'un a une gauche digne de ce nom en trop, parce que la mienne s'est éteinte, plus de piles....
C'est sur prochaine election, je vote pour une vache clonée et un pied de mais transgenique ... par dépis ???


non je rigole, bio , la vache le mais et le pot au lait !

Voir le profil de l'utilisateur

thierrysix

avatar
Membre chevronné
Membre chevronné
Salut Jeffe !
Quelques précisions sur le CSA et son "indépendance"

Le CSA a été créé par la loi du 17 janvier 1989 modifiant la loi du 30 septembre 1986. Il remplace la CNCL (1986-1989). C'est un organisme de l'État français mais jouissant d'un statut d'autorité indépendante. Le Conseil d'État et le Conseil constitutionnel l'ont même qualifié "d'autorité administrative indépendante". Son but est de contrôler les activités liées à l'audiovisuel.

Composition

Le Collège des conseillers dirige le CSA. Il est composé de neuf conseillers. Bien qu'ils soient nommés par décret par le Président de la République, seuls trois d'entre eux sont désignés par lui. Trois autres sont désignés par le Président de l'Assemblée nationale et les trois derniers par le Président du Sénat.

Statut des membres

Le mandat du président et des conseillers du CSA est de six ans. Les conseillers sont soumis à un devoir de réserve et ne peuvent cumuler leur fonction avec un emploi public, privé et / ou avoir des intérêts dans le secteur des médias. Le président actuel est Michel Boyon.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_sup%C3%A9rieur_de_l'audiovisuel

Communiqué des Pieds dans le Paf

Toujours pas de téléspectateurs au CSA !

Les 3 nouveaux membres du CSA viennent d’être nommé. Christian PONCELET, président du Sénat, a reconduit Marie-Laure DENIS dans ses fonctions. Celle-ci, ancienne directrice de cabinet du ministre délégué à la Famille Christian JACOB, était arrivée au CSA en mars 2004 pour succéder à Jacqueline de GUILLENCHMIDT, qui avait été nommée au Conseil constitutionnel. Sylvie GENEVOIX a été désignée par le Président de l’Assemblée nationale, Jean-Louis DEBRE, auteure et éditrice a été notamment responsable des services Livres de Madame Figaro et de L’Express. Le Président de la République, Jacques Chirac, a choisi Michèle REISER. Auteure et productrice de films documentaires, de courts-métrages et d’émissions, elle a réalisé, entre autres, un documentaire sur Alain JUPPE, diffusé en mai 1996 sur France 3 et dans le cadre d’une série, un documentaire intitulé « Le Maire de Bordeaux », diffusé en novembre 2002, sur France 5. Réaliser des documentaires sur des personnalités de la majorité semble un excellent tremplin pour entrer au CSA puisque, déjà Agnès VINCENT-DERAY avait été nommée en 2003 après un portrait de Bernadette CHIRAC... Nous n’épiloguerons pas sur ces choix qui relèvent des mêmes stratégies politiques et des mêmes conceptions de la démocratie télévisuelle que pour les précédentes nominations.

En tout cas, il n’y a toujours pas de représentants des usagers dans les instances de l’audiovisuel !
source :http://www.piedsdanslepaf.org/

Voir le profil de l'utilisateur

Jeffe


Membre chevronné
Membre chevronné
Yo thierry
le CSA est un instrument désué. tout se passe sur le net !
Dommage monsieur hollande ! vous avez 50 ans de retard.

Moi le csa n'a jamais controlé mon quota de reflexions.

Voir le profil de l'utilisateur

Français


Membre chevronné
Membre chevronné
Toujours pas de téléspectateurs au CSA !

Les 3 nouveaux membres du CSA viennent d’être nommé. Christian PONCELET, président du Sénat, a reconduit Marie-Laure DENIS dans ses fonctions. Celle-ci, ancienne directrice de cabinet du ministre délégué à la Famille Christian JACOB, était arrivée au CSA en mars 2004 pour succéder à Jacqueline de GUILLENCHMIDT, qui avait été nommée au Conseil constitutionnel. Sylvie GENEVOIX a été désignée par le Président de l’Assemblée nationale, Jean-Louis DEBRE, auteure et éditrice a été notamment responsable des services Livres de Madame Figaro et de L’Express. Le Président de la République, Jacques Chirac, a choisi Michèle REISER. Auteure et productrice de films documentaires, de courts-métrages et d’émissions, elle a réalisé, entre autres, un documentaire sur Alain JUPPE, diffusé en mai 1996 sur France 3 et dans le cadre d’une série, un documentaire intitulé « Le Maire de Bordeaux », diffusé en novembre 2002, sur France 5. Réaliser des documentaires sur des personnalités de la majorité semble un excellent tremplin pour entrer au CSA puisque, déjà Agnès VINCENT-DERAY avait été nommée en 2003 après un portrait de Bernadette CHIRAC... Nous n’épiloguerons pas sur ces choix qui relèvent des mêmes stratégies politiques et des mêmes conceptions de la démocratie télévisuelle que pour les précédentes nominations.

En tout cas, il n’y a toujours pas de représentants des usagers dans les instances de l’audiovisuel !


Oh les pauvres nominés, on devrait se cotiser pour leur offrir une télé, vu qu'ils ne sont pas téléspectateurs...

Very Happy Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum