FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Lu quelque part

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Lu quelque part le Ven 25 Jan 2008 - 1:54

Jeffe


Membre chevronné
Membre chevronné
C'est toujours difficile et peu aisé de convaincre.
Ceci étant, ce jour "là bas si j'y suis" de Mermet sur france inter diffusait une excellente emission jonchée de témoignages de tous bords (les échos, le Monde..pour la presse et Alan Greenspan Président de la Réserve Fédérale Américaine, c'est à dire loin d'être des opposants violents) le tout résumé par François Ruffin (journaliste ancien collaborateur du Monde diplomatique).
Faites un petit effort et allez écouter cette émission >>>>>
ICIou LA
Le sujet ? je reprends le site :
9,3% : un hold-up géant
entretien avec François Ruffin
Depuis le début des années 80, la part des salaires dans le PIB de la France a baissé de 9,3%. Qui sont partis dans la poche du Capital.
Ces 9,3% équivalent à plus de 150 milliards d’€ : soit une douzaine de fois le trou de la Sécu ! Un hold-up géant, renouvelé chaque année, au détriment des salariés.
Ce chiffre, 9,3 %, suffit à contester toutes les « réformes » en cours : allongement de la durée de cotisations pour les retraites, salaires qui stagnent depuis vingt ans, mise en place de la franchise médicale… Car toutes ces mesures ont un dénominateur commun : gratter encore quelques avantages aux salariés. Tandis que la question du partage des richesses n’est jamais posée…
C'est l'explication d'un silence de tous les politiques...l'explication des réformes à venir..le pourquoi du que du comment.
Enfin, plus besoin de rapport Attali, de réformes strucurelles......rien,..... juste une petite question à poser à tous nos politiques....en espérant une réponse.
Je vous assure, c'est vraiment bien.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Lu quelque part le Ven 25 Jan 2008 - 12:48

thierrysix

avatar
Membre chevronné
Membre chevronné
Merci Jeffe pour ce fabuleux documentaire qui montre bien l'immense hold up à l'encontre des travailleurs et des services publics...et le mensonge sur les réformes.

...et aussi comment Segolène Royal a détruit la gauche ( majoritairement le PS ) pas ses discours.

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Lu quelque part le Ven 25 Jan 2008 - 13:30

thierrysix

avatar
Membre chevronné
Membre chevronné
je mets le lien direc sur l'emission

http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1353&var_mode=recalcul

et ceux qui aurait voté Sarkosy de Nagy-Bosca par dépit peuvent aller écouter pour savoir ce qui les attends réellement Wink

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Lu quelque part le Ven 25 Jan 2008 - 13:45

Jeffe


Membre chevronné
Membre chevronné
lien pour porter plainte >>>> ICI

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Lu quelque part le Lun 28 Jan 2008 - 0:49

thierrysix

avatar
Membre chevronné
Membre chevronné
Cet article date de....1995 !!!

UNE FISCALITÉ AU SERVICE DES PRIVILEGIES (série : "Changer de cap")
Corriger par l’impôt l’inique répartition des richesses

« UNE contribution commune est indispensable.

Elle doit être également répartie entre les citoyens en raison de leurs facultés (2). » Formulé dès 1789 - la Révolution est née d’une révolte contre l’injustice fiscale -, inscrit dans l’actuelle Constitution française, le principe d’égalité devant l’impôt est depuis deux siècles le droit de l’homme le plus maltraité.

Il n’a guère inspiré des politiques généralement conduites, au mieux de leurs intérêts, par les classes dominantes et leurs représentants dont la constante préoccupation est de transférer sur d’autres la charge fiscale chaque fois que le rapport de forces sociales le permet, c’est-à-dire la plupart du temps.

Avec un cynisme brutal : « Payer des impôts, c’est bon pour les pauvres », s’exclamait il y a quelques années, non sans raisons, la veuve d’un milliardaire américain spéculateur immobilier. En France, tandis que le nombre de chômeurs et d’exclus s’accroît vertigineusement, que près d’un million de RMistes doivent survivre avec moins de 2 500 francs par mois (3) - somme qui supportera environ 40 % de prélèvement fiscal (4) -, le gouvernement s’est engagé à baisser l’imposition des hauts revenus afin de ne pas décourager les plus riches de gagner de l’argent (5). En attendant, ils vont pouvoir bénéficier de la solidarité des autres citoyens qui prendront en charge dès 1995 la moitié du salaire de leurs employés de maison (6). Ils seront désormais incités financièrement à déclarer un personnel généralement employé au noir, autrement dit à respecter la loi. Grâce à cette réduction d’impôt, pouvant s’élever jusqu’à 45 000 francs, ajoutée aux autres mesures fiscales en faveur des propriétaires et des investisseurs immobiliers et aux multiples avantages déjà offerts au capital, les foyers aisés pourront être exonérés, tandis que leur personnel, même payé au salaire minimum, acquittera l’impôt sur le revenu.

http://www.monde-diplomatique.fr/1995/01/DE_BRIE/1123

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum