FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

attanasio et la peinture émotion sinon rien!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 attanasio et la peinture émotion sinon rien! le Jeu 14 Déc 2006 - 20:56

Pierrot34


Membre éclairé
Membre éclairé
ATTANASIO ET L’INTERROGATOIRE DE LA LUMIERE


Présent dans beaucoup d’expositions en France et à l’étranger, le peintre frontignanais Raymond Attanasio s’interroge sur le bonheur d’exister, sur la magie de l’existence et son transfert intime vers soi-même et vers les autres. Ses toiles, métaphores de la lumière, révèlent des paysages intérieurs pas si tranquilles que cela.

A la force du poignet et d’un vrai talent, cet instinctif « passeur de lumière » laisse jaillir des signaux réinventés , des arcs-en ciel de jets primordiaux . Ses « tremblements de lumières » font vibrer l’âme et la rétine, sa peinture se veut un échange, elle est émotion et non réflexion. Cette interview ouvre des portes pour mieux comprendre l’univers sensible de ce peintre qui s’est donné comme objectif de « stimuler notre curiosité et notre regard ».

1.Avez-vous de bons souvenirs de vos débuts en tant que peintre ?

Au commencement je n’étais qu’un peintre amateur, un barbouilleur de toiles. Je ne ressentais rien si ce n’était une certaine prouesse technique.

J’étais prêt à tout arrêter lorsque surgit un tournant dans ma vie artistique, une sorte de révélation de mon âme intérieure , une sorte de besoin très fort de la découvrir, une sorte d’état de grâce ou d’inspiration qui avaient besoin de sortir à la surface.

2.Quels endroits du monde avez-vous préférés et pourquoi ?

Dernièrement au Canada, j’ai pu me replonger à l’époque des découvertes des grands espaces vierges car il n’y avait aucune pollution moderne telles que lignes électriques, routes…

Sensation de premier homme de la terre.T out ceci est enfoui en moi et je pense de temps en temps qu’une partie surgit sur la toile.

3.Quels sont vos thèmes de prédilection ?

A priori je n’ai aucun thème de prédilection puisque mon travail est basé seulement sur le ressenti. Une question me poursuivra toujours : Qui suis-je ? Cependant ma préférence irait plutôt vers le partage de la découverte de soi .Des lectures m’inspirent ; je me sens attiré par toutes les cultures de l’Asie, du Tibet et leurs influences sont puissantes.

4.Comment concevez vous votre travail de peintre ?

Mon travail est une sorte de psychanalyse constante.

La peinture me fait découvrir ce qui sommeille en moi .La peinture me rassure, m’a rendu plus fort et m’a ôté pas mal de peurs. Le grand peintre Soulages avec lequel j’ai eu le bonheur de communiquer reste un modèle pour moi de modestie ; à 85 ans il m’a confié qu’il doutait encore et qu’il cherchait encore et encore sa voie artistique , les clés de la peinture en quelque sorte.

Elle est aussi un exutoire qui me permet d’évacuer toutes les idées parasites qui tournent autour de moi dans un sorte de tourniquet des émotions originelles.

Elle m’a apporté d’autres craintes, celles de l’inconnu, de la découverte.

7.Quels matériaux utilisez-vous pour créer ?

J’utilise la peinture à l’huile véhiculée par un médium à base de résine ;

Travaillant par superposition de couches, ce médium, séchant rapidement , me permet d’agir et de recouvrir dans la même séance.

Je travaille aussi sur papier à l’encre de Chine et brou de noix que je maroufle ensuite sur toile.

8 .Quels types de rencontres désirez vous vivre sur Frontignan ou sans de le Sud en général ?

Celles qui sont basées sur l’écoute et l’échange.

Pour cela il faut avoir une entière confiance en l’autre afin de pouvoir aller plus loin dans l’intime.

Pour cela la frontière n’est pas géographique.

9.Quand vous commencez un tableau , avez-vous déjà une idée préalable ou pas du tout ?

Je veux surtout n’avoir aucune idée.

Je peins des émotions, des ressentis au moment où je les peins.

Mon plus gros travail avant de démarrer une toile est de faire le vide et d’effacer tout ce qui parasite mon esprit, concentration, méditation même .Dernièrement j’ai découvert un auteur interprète de slam :Grand Corps Malade.

En écoutant ses textes il m’aide à atteindre ce monde d’émotions grâce auxquelles je peux commencer à démarrer la grande aventure d’une toile nouvelle.

10 L’art est-il indissociable de la politique ?

Je pense que toute action, qu’elle soit artistique ou autre est politique dès lors que nous devenons acteurs d’une certaine façon de penser, d’être à l’écoute de tout ce qui gravite autour de nous.

11.Quelles sont vos projets ?

Consacrer plus de temps à la recherche, à la réflexion et à l’analyse de mon travail. Accueillir les personnes qui voudront me rencontrer à mon atelier (Espace Viala RN 113 Route de Mèze) ou sur mon site :http://monsite.wanadoo.fr/attanasio pour dialoguer et échanger des sensations et des émotions de plus pures

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum