FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


INFOS
VILLE

INFOS PRATIQUES

TOURISME

ECOCITOYENNETE
ANNUAIRE ASSOCIATIONS



Derniers sujets
» Le 62è Musc'art à Côté Mer
Mer 13 Déc 2017 - 13:28 par P.Aime

» Jardinage: étude du sol, avec Robert Morez et le CPIE
Lun 11 Déc 2017 - 22:52 par P.Aime

» JOURNEE MONDIALE DU DIABETE
Dim 19 Nov 2017 - 22:18 par frontignanais

» Journée Mondiale du Diabète à Sète
Mer 15 Nov 2017 - 19:37 par P.Aime

» JOURNEE MONDIALE DU DIABETE
Lun 13 Nov 2017 - 20:39 par frontignanais

» Journée Mondiale du Diabète aux Halles de Sète ce mardi 14
Lun 13 Nov 2017 - 14:46 par P.Aime

» Musc'art 61 sur Médiaterranée
Jeu 9 Nov 2017 - 14:53 par P.Aime

» A la salle Izzo, une exposition en or.
Sam 21 Oct 2017 - 10:54 par P.Aime

»  60è Musc'art: pour la Guadeloupe et une Dame aux yeux verts
Jeu 12 Oct 2017 - 17:28 par P.Aime


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La fable du président et du philosophe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 La fable du président et du philosophe le Mar 29 Jan 2008 - 22:56

Jeffe


Membre chevronné
Membre chevronné
Sarkozy et Edgar Morin: la fable du président et du philosophe

Edito diffusé jeudi 10 janvier sur Europe1. de Pierre Haski

Quelques phrases choisies pour vous mettre l'eau à la bouche
Edgar Morin, c’est l’homme à qui l’on doit ce concept de "politique de
civilisation" que le président de la République a cité pas moins de 41 fois
au cours de son intervention. Edgar Morin avait eu la surprise
d’entendre cette formule dans les voeux télévisés de Nicolas Sarkozy,
sans que son origine lui soit imédiatement attribuée.

Mais, surtout, Edgar Morin se dit en désaccord fondamental avec deux
aspects de la politique actuelle: sa diplomatie, jugée trop alignée sur
l'administration Bush, et sa politique d’immigration carrément
qualifiée d’"inhumaine". Et s’il n’exclut pas que Nicolas Sarkozy
réoriente effectivement ses choix en faveur de son concept, il n’en
voit pas encore le signe. Et, surtout, il estime que le chef de l’Etat
se trouverait alors dans d’immenses contradictions.

La thèse d’Edgar Morin préconise en effet une dose de décroissance dans
les secteurs dans lesquels la croissance a eu des effets pervers
l'article complet

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum