FORUM FRONTIGNAN site officiel des citoyens

Forum Frontignan - Site officiel des citoyens


INFOS
VILLE

INFOS PRATIQUES

TOURISME

ECOCITOYENNETE
ANNUAIRE ASSOCIATIONS



Derniers sujets
» Julien Sanchez, maire FN de Beaucaire, fait forte impression
Hier à 18:00 par P.Aime

» TAXE ENLEVEMENT ORDURES MENAGERES
Mer 21 Fév 2018 - 0:47 par frontignanais

» REUNION PUBLIQUE
Ven 16 Fév 2018 - 16:04 par P.Aime

» Le quartier des 2 Pins a son nouveau conseil
Ven 16 Fév 2018 - 14:46 par P.Aime

» Dans la Gardiole, avec Alain Campos, son "Ambassadeur"
Mar 13 Fév 2018 - 19:32 par P.Aime

» Bonjour
Sam 10 Fév 2018 - 13:55 par Fronticoop Energies

» INVITATION AU DEBAT LA SANTE DANS L'ASSIETTE
Mer 7 Fév 2018 - 14:53 par P.Aime

» VŒUX ET GALETTES 2018 DE L'ALASMIF
Lun 5 Fév 2018 - 22:28 par frontignanais

» Comme les abeilles et le soleil, Fronticoop rayonne
Jeu 25 Jan 2018 - 18:24 par P.Aime


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

une école s'élève contre une expulsion

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 une école s'élève contre une expulsion le Jeu 31 Jan 2008 - 2:27

Jeffe


Membre chevronné
Membre chevronné
Ou
Comment la FRANCE remercie un légionnaire ayant servi pour elle

Ou
Le président de toutes les horreurs


...c'est Scotty. Scotty a quatre ans. Depuis deux ans, il fréquente
tous les jours notre école maternelle et nos enfants. Cette proximité
avec l'horreur, c'est ce qui nous a touché au plus profond de nos
consciences. Scotty est né en France. Son père, légionnaire de 2002 à
2007, a risqué sa vie pour notre pays. Malgache, il a notamment
participé à l'opération militaire française en Côte d'Ivoire. Pour
cela, il a obtenu un titre de reconnaissance de la nation.
La mère de l'enfant faisait ses études dans nos universités. Elle a
obtenue sa maîtrise en quatre ans, mais a dû abandonner son DESS faute
de renouvellement de sa carte de séjour...
lire

Désolé, je fais tout les efforts possibles pour accepter cette élection, pour
me convaincre que des horreurs, il y en a partout, en chine, au Tibet, aux USA
même.
Mais là, c'est en France, chez moi, en mon nom.
Par un homme dont je sais depuis longtemps la dangerosité.
Mais qui a coup de promesses insensées, de solutions qui de jours en jours, ne
se cachent même plus d'être des virus de haine et de désordre, a réussi se
faire élire Président.
Prochaine étape, maitre du monde ?

Pas un jour sans des histoires de gens qu’on martyrise, scrupuleusement, méthodiquement…
Qui a osé dire que c’est un psychopathe ? Que je lui décerne la médaille du cynique de ce siècle !

Désolé, fallait que çà sorte!


Voir le profil de l'utilisateur

Francoli


Envoyé spécial
Envoyé spécial
Patience, Jeffe. Il y a peut-être des gens qui t'entendent: pas brillants les sonfages pour Lui!Ca fait même jaser sa majorité. Alors, au moins un semblant de réaction....?

Voir le profil de l'utilisateur

3 Une de plus le Jeu 31 Jan 2008 - 10:40

aline

avatar
Envoyé spécial
Envoyé spécial
Expulsion. Miloud Belladoudja, jeune Marocain de 19 ans, a été expulsé de Sète pour tenter d’éviter une mobilisation à Bordeau.

Un vrai désastre humain


Hier soir, un autre jeune homme marocain de 19 ans, un de plus, Miloud Belladoudja a été jeté hors de France via Sète. Jeune orphelin arrivé en France vers l’âge de 13 ans, après avoir grandi dans la rue au Maroc, Miloud est reparti hier, seul et menotté, vers un pays où il n’a rien, pratiquement sans argent, sans famille ni attaches, sans formation ni métier. Pourtant, après avoir été accusé à tort d'un délit pour ensuite bénéficier d'un non-lieu deux ans plus tard, Miloud est en pleine réinsertion. « Il venait d’obtenir un contrat de travail en alternance chez un restaurateur de bateau avec une formation en français dans un organisme girondin. Il avait des amis et une fiancée et avant-hier, l'Aide Sociale à l’Enfance acceptait à nouveau de le reprendre en charge conjointement avec la Protection Judiciaire de la Jeunesse » souligne Odette Toulet du RESF 33 en ajoutant « C’est un vrai désastre humain, c’est un scandale, une honte ».
Mais la préfecture de la Gironde n’a rien voulu entendre de ces faits nouveaux, le jeune homme a été conduit en voiture du Centre de Rétention de Bordeaux mercredi matin pour l’expulser hors de France à bord du Marrakech au départ de Sète à 19h. Le jeune homme, qui a déjà tenté deux fois de se suicider cette semaine, devait être initialement expulsé de l’aéroport de Merignac mais le Préfet Idrac, ex Préfet de l’Hérault, en a décidé autrement.
Pourquoi ce transport précipité ? La réponse est cruellement simple : pour tenter d’éviter toute mobilisation contre ces insupportables pratiques mises en place par Sarkozy, Hortefeu et leurs brigades et surtout pour éviter un refus d’embarquement de la part du commandant de bord, ce qui s’est déjà produit plusieurs fois à Bordeaux. « Miloud est expulsé par Sète pour éviter une mobilisation militante à l'aéroport de Bordeaux (Mérignac), ceci ayant été précisé ce matin en cours d'appel, par l'avocat de la préfecture qui tenait vraiment à cette expulsion » explique Odette Toulet.
Mais la mobilisation s’est faite quand même, n’en déplaise aux soldats de cet injuste gouvernement, grâce aux membres du RESF de l’Hérault, de celui de Gironde, de la Coordination des comités de soutien aux sans-papiers, de la Cimade, de la Ligue des Droits de l’Homme… même si c’est au compte-gouttes que les citoyens de ce pays sont venus, si ce n’est empêcher l’expulsion, au moins dire haut et fort qu’ils ne veulent pas être les complices de ce système où l’on chasse des gens, où l’on chasse des jeunes à peine adultes comme des chiens dangereux.
Malheureusement, aujourd’hui, c’est un peu plus encore, avec des expulsions en constante augmentation, avec des transferts pour étouffer toutes formes de mobilisation et avec ce projet de directive européenne, appelée « directive de la honte » par ses opposants. Cette directive, qui devait être mise au vote fin 2007, a finalement été repoussée à juin 2008. A cette date, nos eurodéputés devront trancher. Objectif : « harmoniser » - et oui, c’est ce qu’ils osent dire ! - la réglementation portant sur les pratiques de détention et d’expulsion des étrangers au sein de l’UE. Concrètement, elle instaurera une durée de rétention pouvant aller jusqu’à 18 mois, la durée maximale en France est actuellement de 32 jours, comme une interdiction pour 5 ans de revenir en Europe pour toutes les personnes renvoyées.
A l’heure où l’inhumanité et le cynisme triomphent, la résistance ne doit pas faiblir.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum